Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Parlement proclame Benigno Aquino président

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/06/2010

Vainqueur à plus de 42 % des suffrages de l'élection présidentielle du 10 mai, Benigno Aquino a été proclamé 15e président des Philippines par le Parlement. Fils de l'ancienne chef de l'État Corazon Aquino, il prendra ses fonctions le 30 juin.

AFP - Benigno Aquino, le fils de l'ancienne présidente Corazon Aquino, large vainqueur de l'élection présidentielle du 10 mai, a été proclamé 15e président des Philippines, mercredi par le Parlement.

Les membres du Congrès, chambre basse du Parlement et du Sénat ont entériné le résultat de l'élection, officiellement annoncé mardi, donnant M. Aquino large vainqueur avec 42% des voix.

"Selon les résultats de l'élection nationale du 10 mai, nous proclamons Benigno Aquino président de la République", a déclaré le président du Sénat, Juan Miguel Zubiri.

Avec plus de 15,2 millions de voix, soit 42% des suffrages, M. Aquino, 50 ans, a largement devancé son plus proche rival, l'ancien président Joseph Estrada, qui a recueilli 9,4 millions de voix, sur un peu plus de 50 millions d'électeurs inscrits.

Le président philippin est désigné à l'issue d'un unique tour de scrutin à la majorité simple.

M. Aquino qui prendra ses fonctions le 30 juin, succède à Gloria Arroyo qui, après neuf ans de pouvoir assombris par des rumeurs de corruption et de manipulation de votes, ne pouvait se représenter.

Elu depuis 12 ans au Congrès puis au Sénat, M. Aquino, diplômé d'économie, a fait de la lutte contre la corruption et la pauvreté les priorités de sa campagne dans un pays où près d'un habitant sur trois vit avec moins d'un dollar par jour.

Première publication : 09/06/2010

  • PHILIPPINES

    Large victoire en vue pour Benigno Aquino à la présidentielle

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Les élections générales se déroulent dans un climat de violence

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)