Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Economie

Deux usines chinoises de Honda bloquées par un mouvement de grève

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/06/2010

Le mouvement de grève lancé par des salariés chinois réclamant une hausse de salaire continuait de paralyser, ce jeudi, l'activité de deux usines d'assemblage du constructeur japonais Honda en Chine.

AFP - Deux usines d'assemblage en Chine du constructeur automobile japonais Honda restaient à l'arrêt jeudi, en raison d'un mouvement de grève dans une usine de pièces détachées, a annoncé un porte-parole.

"Les deux usines de Guangqi Honda", l'une des deux coentreprises chinoises de Honda, "ont été fermées mercredi et jeudi", faute de pièces provenant de Honda Lock, filiale du groupe nippon installée dans la province du Guangdong (sud), a indiqué un porte-parole du groupe à Tokyo.

Les quelque 1.500 ouvriers de Honda Lock, qui fabrique notamment des clés et des serrures, ont entamé mercredi la troisième grève récente touchant le groupe japonais.

Selon l'agence Chine Nouvelle, qui cite des responsables locaux non identifiés, ils réclament des salaires mensuels de 2.040 yuans (249 euros) contre 1.700 yuans actuellement.

En revanche, mercredi soir, les employés d'une autre entreprise de pièces détachées approvisionnant Honda, Foshan Fengfu Autoparts, également dans le Guangdong, ont repris le travail. Ils avaient entamé un mouvement de grève lundi pour obtenir des hausses de salaires.

"Les négociations se sont terminées vers 18H00 (10H00 GMT) mercredi. Nous avons repris la production normalement ce matin", a affirmé un porte-parole de Yutaka Giken, filiale de Honda, qui déteint 65% de Fengfu, le reste appartenant au taiwanais Moonstone Holdings.

Fengfu, qui emploie 489 ouvriers, fabrique des silencieux et des pots d'échappement.

Honda produit 650.000 véhicules par an en Chine.

Une première grève, déclenchée dans une autre usine de pièces détachées de Honda, située également à Foshan, Honda Auto Parts Manufacturing, avait duré plus d'une semaine. Elle s'est soldée la semaine dernière par une augmentation de salaire de 24%, portant les rémunérations moyennes à 1.910 yuans (228 euros).
 

Première publication : 10/06/2010

  • CHINE

    Les quatre usines du japonais Honda paralysées par une grève

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)