Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Sports

L'Afrique du Sud est prête à ouvrir le bal face au Mexique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/06/2010

La ferveur a pris l'Afrique du Sud d'assaut. A un jour du coup d'envoi de la première coupe du monde africaine, les supporters des Bafana-Bafana déferlent dans les rues de Johannesbourg.

AFP - Le coup d'envoi du premier match de la Coupe du monde, Afrique du Sud-Mexique, a été donné vendredi à 16h00 locales (14h00 GMT) à Johannesburg.

Ce match d'ouverture, suivi en soirée par France-Uruguay au Cap (18h30 GMT), marque le début d'une série de 64 rencontres, jusqu'à la finale, le dimanche 11 juillet au Soccer city de Johannesburg.

L'Afrique du Sud a donné vendredi le coup d'envoi du Mondial de football sans son premier président noir Nelson Mandela, qui a renoncé à participer à la cérémonie d'ouverture après la mort de l'une de ses arrière-petites-filles dans un accident de voiture.

Toute la matinée et à la mi-journée, des dizaines de milliers de personnes, drapées dans les drapeaux de la nation arc-en-ciel, ont afflué dans un vacarme de vuvuzelas et de klaxons vers le stade de Soccer City, à Johannesburg, où la cérémonie d'ouverture a débuté à 14h00 (12H00 GMT).

La circulation était complètement bloquées sur les artères de la capitale économique.

L'atmosphère était toutefois endeuillée par le décès de Zenani Mandela, 13 ans, tuée alors qu'elle rentrait d'un méga-concert organisé jeudi soir à Soweto pour lancer les festivités de la Coupe du monde.

La voiture dans laquelle elle se trouvait s'est retournée sur l'autoroute à Johannesburg. Le chauffeur du véhicule, un proche, a été arrêté et inculpé de conduite en état d'ivresse. Il devait être présenté à la justice dans la journée.

"La mort soudaine de l'arrère-petite-fille de Mandela nous affecte tous. Toute la nation est en deuil", a commenté Mike Sithole, un supporteur venu de la capitale, Pretoria, pour le match Afrique du Sud-Mexique à 16h00 (14H00 GMT).

En deuil, Nelson Mandela, qui devait assister à une partie de la cérémonie malgré le froid hivernal et ses 91 ans, a décliné l'invitation. "Il serait inapproprié dans ces circonstances qu'il assiste personnellement aux célébrations pour l'ouverture de la Coupe du monde", a expliqué sa Fondation.

Pour empêcher qu'un incident ne vienne ternir l'ambiance, les forces de l'ordre ont déployé un dispositif imposant autour de Soccer City, où sont attendus près de 85.000 supporteurs, une vingtaine de chefs d'Etat et le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

"Nous sommes en état d'alerte maximale", a déclaré le chef de la police Bheki Cele. Environ 34.000 agents seront sur le site et une dizaine de milliers de militaires de réserve peuvent être appelés en renfort.

Dans la soirée, l'attention se déplacera autour du stade de Green Point au Cap pour le match France-Uruguay, qui débute à 20h30 (18H30 GMT).

Première publication : 14/06/2010

COMMENTAIRE(S)