Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Maintenant, fais tes prières" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

EUROPE

Zapatero souhaite une réponse commune de l'UE sur le blocus de Gaza

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/06/2010

A l'issue d'un entretien avec le président de l'Autorité palestinienne, José Luis Zapatero, qui assure la présidence tournante de l'Union européenne, a demandé aux Vingt-Sept de s'exprimer d'une seule voix contre le blocus imposé à Gaza.

AFP - Le chef de gouvernement espagnol qui exerce la présidence tournante de l'UE, s'est prononcé samedi pour une "position commune forte de l'UE" sur la situation à Gaza et sur le blocus imposé par Israël.
   
S'exprimant à l'issue d'un entretien avec le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, José Luis Rodriguez Zapatero a déclaré: "nous voulons établir une position commune forte de l'UE face à ce qui s'est passé à Gaza et à la situation humanitaire dans le zone"
   
Le responsable espagnol a en outre confirmé que le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, allait proposer, lundi, "au Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'UE que l'Union se prononce clairement en faveur de la fin du blocus de la bande de Gaza et que toute l'action politique et diplomatique soit déployée pour cet objectif".
   
Le Conseil des ministres européens des Affaires étrangères tentera le 14 juin à Luxembourg d'élaborer une proposition commune visant à une levée du blocus de la bande de Gaza, avait déjà annoncé cette semaine le chef de la diplomatie espagnole.
   
Les ministres européens discuteront "d'un plan pour lever le blocus" imposé par Israël afin de "garantir l'entrée de l'aide humanitaire, la circulation des biens, des personnes et des marchandises", avait précisé M. Moratinos dans une interview à la télévision.
   
Le chef de gouvernement espagnol qui exerce jusqu'à fin juin la présidence tournante de l'UE, a réitéré samedi la "condamnation" de l'Espagne pour l'assaut sanglant israélien sur la flottille transportant de l'aide humanitaire pour Gaza, le 31 mai, et rappelé la "nécessité de lever l'embargo sur Gaza pour des raison humanitaires".
   
"Nous espérons (...) qu'avec les efforts du président (américain Barack) Obama nous pourront engager dans un temps raisonnable une phase de négociations et de dialogue directs" entre Israéliens et Palestiniens, a encore déclaré M. Zapatero.
   
L'Espagne et l'Autorité palestinienne ont parallèlement décidé "de créer une conférence ministérielle" qui devrait réunir pour la première fois en juillet des ministres espagnols et palestiniens.
   
Le président de l'Autorité palestinienne s'est pour sa part déclaré "satisfait du rôle de l'UE et de la position politique" européenne sur la bande de Gaza et a qualifié de "constructives" ses discussions avec le président américain Barack Obama cette semaine à Washington.

 

Première publication : 12/06/2010

  • DIPLOMATIE

    Obama emploie un ton ferme envers Israël en recevant Mahmoud Abbas

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Israël va mener sa propre enquête sur l'abordage sanglant de la flottille

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Le Croissant-Rouge iranien souhaite envoyer de l'aide humanitaire vers Gaza

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)