Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Sports

Les Bleus visitent un township et évitent de croiser Rama Yade

Vidéo par Benoît PERROCHAIS , James ANDRE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/06/2010

Une semaine après la polémique déclenchée par la secrétaire d'État aux Sports sur l'hôtel luxueux des Bleus en Afrique du Sud, Rama Yade et les internationaux français ont réussi à s'éviter en visitant le même township à Knysna.

REUTERS - L'équipe de France et Rama Yade ne se sont pas croisées dimanche lors de leurs visites respectives dans le même township de Knysna une semaine après la polémique déclenchée par la secrétaire d'Etat aux Sports sur le luxe de l'hôtel des Bleus.

Joueurs et encadrement au complet se sont rendus en début d'après-midi à Dam se Bos, quartier déshérité de la ville d'Afrique du Sud où ils séjournent durant le premier tour de la Coupe du monde de football.

Rama Yade est arrivée un peu plus tard. Si Jean-Pierre Escalettes, le président de la Fédération française de football, l'a attendue, les Bleus sont pour leur part rentrés à leur hôtel avant la venue de la secrétaire d'Etat.



"Je ne sais pas si je les verrai. Ce sont des joueurs professionnels en phase de préparation, ce que je respecte", a déclaré la secrétaire d'Etat en marge de l'annonce d'un programme de formation d'entraîneurs sud-africains financé par le gouvernement français.

POURRIR


"Je n'ai pas de problème avec l'équipe de France. Mon seul message, c'est de les assurer de mon soutien constant, appuyé et sincère, partagé par l'ensemble du pays", a-t-elle ajouté.

Rama Yade a critiqué dimanche dernier le luxe dans lequel se sont installés les Bleus en Afrique du Sud.

Les joueurs n'ont pas apprécié ses propos et le lui ont fait savoir, a déclaré Eric Abidal dimanche matin.

"On en a parlé entre nous et je pense que les infos sont remontées jusqu'à Rama Yade. (Le message est que) le groupe n'est pas content", a expliqué le défenseur.

"De l'extérieur, il y a des choses qui viennent pourrir le groupe, mais on fait abstraction", a-t-il ajouté.

Prié de dire si les Bleus avaient envie de voir la secrétaire d'Etat lors de la visite à Dam se Bos, il a répondu: "Qu'elle y soit ou pas, c'est pareil. On n'y va pas pour voir Rama Yade mais le maire, les enfants, un entraîneur, voir comment ils vivent et nous enrichir sur leur culture."

L'équipe du Danemark, qui séjourne aussi à Knysna, a également visité un township en compagnie de représentants des autorités danoises.

"Les Danois s'entendent peut-être très bien avec leurs autorités, nous ce n'est pas le cas, il faut prendre ça en considération", a dit Abidal.

Présent avec les Bleus comme avec Rama Yade, Jean-Pierre Escalettes a tenté d'apaiser le climat.

"Eric Abidal dit ce qu'il veut. Je suis le président de la Fédération et je dois protéger l'équipe. Rajouter de la tension à la tension d'avant le match contre le Mexique n'a aucun intérêt", a dit le président de la FFF.

"Il y a un quiproquo, le moment n'est pas venu pour une explication franche. Laissons du temps au temps", a-t-il ajouté.

Première publication : 13/06/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Les Bafana Bafana et le Mexique font match nul en ouverture du Mondial

    En savoir plus

  • Football : Domenech peut-il gagner ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)