Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

FRANCE

Le PS s'indigne d'une possible implication de Sarkozy dans la reprise du "Monde"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/06/2010

La rédaction du "Monde" affirme que Nicolas Sarkozy a critiqué l'offre de reprise du groupe par le trio Niel-Pigasse-Bergé, lors de la convocation du directeur du journal à l'Élysée. Le socialiste Julien Dray y voit une "mainmise" du pouvoir.

AFP - Julien Dray (PS), interrogé dimanche sur une convocation à l'Elysée du directeur du Monde à propos de la recapitalisation de ce journal, y a vu une "mainmise du pouvoir politique" sur les médias, qu'il juge "insupportable".

"C'est une atteinte terrible à la liberté de la presse", a lancé le député de l'Essonne sur Radio J. "C'est insupportable, c'est inacceptable".

"Le président de la République convoque un directeur de rédaction et lui dit - en tout cas c'est comme ça que cela a été relaté - +voilà, c'est cette solution industrielle qui doit être prise, l'autre n'est pas acceptable, les deniers de l'Etat ne seront pas à votre service+"... "C'est quelque chose qu'on avait pas encore vu, depuis très longtemps!", a commenté le député.

"Ca suffit! Les pressions permanentes du pouvoir en place sur l'ensemble de notre système médiatique deviennent insupportables", s'est exclamé M. Dray.

Il a observé n'avoir que des "comptes rendus" de cette rencontre et a demandé une confirmation de ces propos. "S'ils ont été tenus, ils sont très graves et ils demandent un rappel à l'ordre" de la part de "tous ceux qui sont attachés à un principe fondamental, la liberté de la presse".

"Si le fait est confirmé, je demande que le président de la République présente ses excuses à la rédaction du journal Le Monde". "Il doit prendre l'engagement de ne plus intervenir", a poursuivi l'élu socialiste.

Selon la rédaction du Monde, l'offre de reprise du groupe par le trio Niel-Pigasse-Bergé a été critiquée par le président Nicolas Sarkozy lors d'un entretien avec Eric Fottorino, président du directoire du quotidien.

Première publication : 14/06/2010

  • PRIX PULITZER

    "Cette récompense démontre que les médias en ligne ne tuent pas la presse"

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    Éric Zemmour convoqué par la direction du "Figaro" après des propos jugés "racistes"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)