Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 1)

En savoir plus

Moyen-orient

Israël crée une commission d'enquête "publique indépendante"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/06/2010

Le gouvernement a approuvé la création d'une commission publique, avec deux observateurs étrangers aux pouvoirs limités, pour enquêter sur le raid contre la flottille pour Gaza. La Turquie n'a "pas confiance" en l'impartialité de l'enquête.

AFP - Le gouvernement israélien a approuvé lundi à l'unanimité la création d'une "commission publique indépendante", avec la participation de deux observateurs étrangers, pour enquêter sur le raid israélien contre une flottille pour Gaza, a-t-on appris de source officielle.

La commission, présidée par le juge en retraite de la Cour Suprême israélienne, Yaakov Tirkel, 75 ans, a pour mission d'examiner la conformité de l'arraisonnement israélien et du blocus maritime imposé depuis quatre ans à la bande de Gaza, avec le droit international.

La mise en place de cet organisme répond à deux impératifs, a expliqué le Premier ministre Benjamin Netanhyahu: "Préserver la liberté d'action de nos soldats et prouver que nos actions étaient de caractère défensif et donc justifiées" sur le plan du droit international.

"Je suis convaincu que l'exposition des faits prouvera qu'Israël a agi de façon défensive conformément aux critères" du droit international, a ajouté M. Netanyahu.

Le Premier ministre a confirmé qu'à part le chef d'état-major Gaby Ashkénazi, aucun militaire ne témoignera directement devant la commission.

"C'est une commission indépendante très respectable. Nous allons prouver au monde entier que nous avons agi conformément au droit international", a commenté le ministre de la Justice Yaakov Neeman.

Première publication : 14/06/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Flottille humanitaire : Israël prêt à accepter des enquêteurs internationaux

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    En visite à Gaza, le chef de la Ligue arabe réclame la fin du blocus

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Obama emploie un ton ferme envers Israël en recevant Mahmoud Abbas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)