Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

Grève des stadiers : la police sud-africaine assure la sécurité dans quatre stades

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2010

La grève des stadiers dans certains stades accueillant des matchs du Mondial entraîne un changement des dispositifs de sécurité. Alors que plusieurs centaines d'entre eux doivent être remplacés, le gouvernement sud-africain se veut rassurant.

AFP - La police sud-africaine a annoncé mardi avoir pris le contrôle de quatre des dix stades hôtes du Mondial 2010 - au Cap, à Durban, Port-Elisabeth et Johannesburg (Ellis Park) - pour remplacer des agents de sécurité privés en grève.

La sécurité des fans de football est donc assurée, a ajouté le gouvernement.

"La police nationale sud-africaine (SAPS) et le comité local d'organisation (LOC) se sont mis d'accord pour que la SAPS prenne provisoirement le contrôle des opérations de sécurité dans quatre stades", écrit la police dans un communiqué.

"Nous avons activé ces plans d'urgence (...) pour assurer le bon déroulement de la compétition", a ajouté le commissaire national Bheki Cele, cité dans le communiqué.

"Nous sommes sûrs que cela ne va pas porter préjudice au Mondial ni à nos activités classiques de police", a-t-il poursuivi.

"Les supporteurs ne doivent pas s'inquiéter pour leur sécurité parce que la police est prête à intervenir, comme elle l'a fait au Cap, pour remplacer les gardiens privés qui débrayent", a renchéri le porte-parole du gouvernement Themba Maseko lors d'une point-presse à Pretoria.

"La police sud-africaine et les autres agences de sécurité sont prêtes à gérer tout type de situation", a-t-il encore dit.

Des agents de l'entreprise privée Stallion sont entrés en conflit avec leur employeur dimanche pour des revendications salariales.

Environ 400 des portiers de Durban (sud-est) avaient organisé dimanche une manifestation après le match Allemagne-Australie (4-0), qui avait dû être dispersée par la police anti-émeutes.

Quelques heures plus tard, leurs collègues du Cap (sud-ouest) ont débrayé à peine trois heures avant le match Italie-Paraguay (1-1), lundi.

Mardi, des centaines d'entre eux ont fait de même auprès du stade Ellis Park, dans le centre de Johannesburg, avant la rencontre Corée du Nord-Brésil.
 

Première publication : 15/06/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)