Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

Economie

Le salon de l'E3 ouvre sous le signe du Kinect de Microsoft

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 15/06/2010

Le créateur de la Xbox 360 a présenté une nouvelle manière de jouer, sans manette, baptisé Kinect. Microsoft espère ainsi devenir la star de cette année à la conférence du jeu vidéo, l’E3, qui débute ce mardi. Mais la concurrence est rude.

Le corps comme manette de jeu ? C’est le principe dévoilé à l’E3 (Electronic Entertainment Expo) lundi, un jour avant l’ouverture au public, par Microsoft avec Kinect, son nouveau périphérique pour la Xbox 360. Le géant de l’informatique a profité de cette grand-messe annuelle du jeu vidéo à Los Angeles pour démontrer les possibilités de ce système qu’il n’a pas hésité à qualifier de révolutionnaire.

Grâce à un capteur, tous les mouvements du corps sont reproduits à l’écran. Kinect, qui faisait l’objet d’un buzz persistant sur le Net depuis un an sous le nom de projet Natal, doit être commercialisé aux Etats-Unis en novembre pour un prix qui n’a pas encore été dévoilé. Dans la foulée, Microsoft a également présenté une version plus design de sa Xbox 360.

Reprendre l’initiative

Le mastodonte de Redmond (Washington) a donc voulu frapper un grand coup pour marquer de son empreinte cet E3 où la concurrence s'annonce rude. En effet, alors que les jeux sur smartphones, sous l’influence de l’iPhone, ou sur Facebook, tel que FarmVille avec ses millions de joueurs, gagnent dangereusement du terrain, les acteurs traditionnels du secteur sont bien décidés à reprendre l’initiative.

Dans les travées de l’immense Convention center de Los Angeles, les 45 000 visiteurs attendus devraient beaucoup entendre parler de 3D. Avec l’émergence de cette technologie sur les téléviseurs, les constructeurs de consoles et éditeurs de jeux vidéo comptent bien capitaliser sur cette nouvelle poule supposée aux œufs d’or.

En tête du peloton des "3D-addicts", Sony devrait dévoiler plusieurs jeux ayant recours à la fameuse troisième dimension. C’est d’autant plus probable que le géant japonais est par ailleurs le premier constructeur à vendre une télévision 3D. Le créateur de la PlayStation 3 doit aussi sortir de sa hotte à cadeaux son propre système de manettes "révolutionnaires". Mais plus qu’une réponse du berger à Microsoft, ces nouvelles manettes ressemblent à une version améliorée de celles qui avaient fait le succès de la Wii de Nintendo en 2006 (peu de boutons et une reconnaissance du mouvement).

Joueurs "occasionnels"

Le but de Sony serait de faire la nique à son concurrent japonais, qui détient plus de 30% des parts de marché mondial des consoles, sur le secteur porteur des joueurs "occasionnels" allergiques aux multiples boutons des traditionnels gamepads.

Nintendo, de son côté, veut également profiter de la magie de la 3D. Le constructeur devrait présenter une nouvelle console portable baptisé 3DS qui permettrait de jouer à des jeux en relief sans les fameuses lunettes. Une manière de mettre un frein aux ambitions affichées par le PDG d’Apple, Steve Jobs, de dominer le marché des jeux vidéo portables. Lors de sa présentation annuelle en juin 2008, Jobs s’était ouvertement félicité qu’il y avait plus de jeux sur iPhone/iPod que sur la console de Nintendo.

Première publication : 15/06/2010

COMMENTAIRE(S)