Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

Economie

L'agence de notation Fitch abaisse la note de BP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2010

Fitch a abaissé la note du groupe pétrolier à l'origine de la marée noire qui pollue le golfe du Mexique. Elle s'inquiète des sommes qu'il pourrait devoir consacrer au nettoyage des côtes et à l’indemnisation des victimes de la catastrophe.

REUTERS - L’agence Fitch a abaissé mardi de six crans la note de la major britannique BP en raison de la hausse du coût estimé pour l’indemnisation des victimes de la marée noire provoquée par l’explosion de l’une de ses plateformes dans le golfe du Mexique.

En milieu d’après-midi, l’action BP recule de 1,8% à 349,1 pence à la Bourse de Londres. Les CDS à cinq ans sur le groupe pétrolier ont augmenté pour atteindre 465 points de base, contre 450 pdb avant l’annonce de la dégradation, indique Gavan Nolan de Markit.

Fitch a abaissé la note de la major à BBB contre AA en la maintenant sous “surveillance évolutive”. L’agence de notation s’inquiète notamment du risque que BP soit contraint par les autorités américaines de placer des sommes importantes sur des comptes sous séquestre afin d’assurer le financement du nettoyage et l’indemnisation des victimes.

C’est la première fois que la note de BP est abaissée de plusieurs crans par l’une des trois principales agences de notation mondiales et qu’elle tombe sous le seuil de AA.

Il y a quinze jours, le directeur financier de BP Byron Grote avait déclaré que BP voulait garder sa note AA.

Le président du groupe pétrolier pour l’Amérique, Lamar McKay, doit répondre ce mardi devant le Congrès aux accusations selon lesquelles son groupe a rendu possible la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis en rognant sur les coûts au mépris de la sécurité.

Mis en cause pour sa gestion de la crise, le président Barack Obama prononcera quant à lui dans la soirée (20h00 locales, minuit GMT) à la Maison blanche une allocution solennelle.
 

Première publication : 15/06/2010

  • MARÉE NOIRE

    BP sur la sellette au Congrès, Barack Obama doit tenir une allocution solennelle

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama compare la marée noire à un 11-Septembre écologique

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama redouble d'activisme sur le front de la marée noire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)