Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Du neuf dans un nouveau monde"

En savoir plus

Economie

L'agence de notation Fitch abaisse la note de BP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2010

Fitch a abaissé la note du groupe pétrolier à l'origine de la marée noire qui pollue le golfe du Mexique. Elle s'inquiète des sommes qu'il pourrait devoir consacrer au nettoyage des côtes et à l’indemnisation des victimes de la catastrophe.

REUTERS - L’agence Fitch a abaissé mardi de six crans la note de la major britannique BP en raison de la hausse du coût estimé pour l’indemnisation des victimes de la marée noire provoquée par l’explosion de l’une de ses plateformes dans le golfe du Mexique.

En milieu d’après-midi, l’action BP recule de 1,8% à 349,1 pence à la Bourse de Londres. Les CDS à cinq ans sur le groupe pétrolier ont augmenté pour atteindre 465 points de base, contre 450 pdb avant l’annonce de la dégradation, indique Gavan Nolan de Markit.

Fitch a abaissé la note de la major à BBB contre AA en la maintenant sous “surveillance évolutive”. L’agence de notation s’inquiète notamment du risque que BP soit contraint par les autorités américaines de placer des sommes importantes sur des comptes sous séquestre afin d’assurer le financement du nettoyage et l’indemnisation des victimes.

C’est la première fois que la note de BP est abaissée de plusieurs crans par l’une des trois principales agences de notation mondiales et qu’elle tombe sous le seuil de AA.

Il y a quinze jours, le directeur financier de BP Byron Grote avait déclaré que BP voulait garder sa note AA.

Le président du groupe pétrolier pour l’Amérique, Lamar McKay, doit répondre ce mardi devant le Congrès aux accusations selon lesquelles son groupe a rendu possible la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis en rognant sur les coûts au mépris de la sécurité.

Mis en cause pour sa gestion de la crise, le président Barack Obama prononcera quant à lui dans la soirée (20h00 locales, minuit GMT) à la Maison blanche une allocution solennelle.
 

Première publication : 15/06/2010

  • MARÉE NOIRE

    BP sur la sellette au Congrès, Barack Obama doit tenir une allocution solennelle

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama compare la marée noire à un 11-Septembre écologique

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama redouble d'activisme sur le front de la marée noire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)