Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Amériques

Dix policiers fédéraux tués dans une embuscade

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2010

Une nouvelle journée de violences liées au trafic de drogue a ébranlé le Mexique lundi. En trois heures, dix policiers fédéraux sont morts dans une embuscade tandis que 28 détenus sont décédés dans un affrontement en prison.

AFP - Le Mexique a vécu lundi une nouvelle journée de violences liées au trafic de drogue, avec la mort de dix policiers et de plusieurs tueurs dans une embuscade, et le décès de 28 détenus dans un affrontement en prison, tout cela en moins de trois heures.

La journée a commencé par l'annonce de la mort de dix policiers fédéraux tués lors d'une embuscade que leur avait tendue des hommes armés à Zitacuaro, dans l'ouest, alors que les agents circulaient dans leurs véhicules à destination de la capitale, Mexico.

"Des éléments de la police fédérale ont été agressés par un groupe de personnes armées (...) dix policiers fédéraux ont perdu la vie et plusieurs autres ont été blessés", a indiqué le ministère de la Sécurité publique.

"Plusieurs agresseurs" ont également été tués, a-t-il ajouté dans un communiqué, sans pouvoir en confirmer le nombre puisque "les cadavres ont été retirés par leurs complices".

Les autorités n'ont pas lié directement ces faits à un cartel de la drogue.

Mais il est de notoriété publique que dans l'Etat du Michoacan où l'embuscade a été tendue, sévit le cartel de la drogue "la Familia", connu pour s'en être déjà pris à la police fédérale, notamment en 2009 avec une série d'attaques contre plusieurs de ses locaux.

Au cours de l'une d'elles, des hommes armés avaient séquestré 12 policiers retrouvés décapités au bord d'une route.

Le ministère public de l'Etat de Sinaloa, dans le nord-ouest du pays, a annonçé lundi la mort d'au moins 28 détenus, contre 17 précédemment, à la suite d'affrontements dans une prison de Mazatlan, site touristique sur le Pacifique.

"Il y a eu au total 28 morts", a dit à l'AFP une source du ministère public; elle a précisé que ces décès avaient été provoqués par une bagarre entre détenus, membres de deux organisations de narcotraficants rivales, des "Zetas" et d'"El Chapo".

L'Etat de Sinaloa est le fief de Joaquin "El Chapo" Guzman, le trafiquant de drogue le plus recherché par les Etats-Unis. Dans la prison de Mazatlan se trouvaient au moins 20 membres présumés du groupe des "Zetas", ennemi d'"El Chapo", a rappelé la presse locale.

Cette vague de violence s'ajoute à celle de la semaine dernière: Dans le nord à la frontière avec les Etats-Unis, un massacre dans un centre de désintoxication jeudi puis une expédition punitive vendredi avaient fait 19 et 20 morts.

Les affrontements entre bandes rivales et avec les autorités ont fait près de 23.000 morts depuis décembre 2006, date de l'arrivée au pouvoir du président Calderon, qui a déployé depuis 50.000 policiers et militaires.

Les cartels se livrent une guerre pour le contrôle de la drogue sud-américaine vers les Etats-Unis, premiers consommateurs de cocaïne au monde.

Le trafic brasse jusqu'à 29 milliards de dollars par an au Mexique, selon un rapport officiel américano-mexicain diffusé la semaine dernière. Cette manne permet aux cartels de se doter d'un arsenal de guerre. Selon M. Calderon, "plus de 80%" des 70.000 armes confisquées en trois ans dans son pays "provenaient des Etats-Unis".

Première publication : 15/06/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Washington renforce son dispositif de contrôle à la frontière mexicaine

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Règlements de comptes sanglants entre narcotrafiquants à Ciudad Juarez

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Arrestation du "roi de l'héroïne"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)