Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Economie

Les députés suisses favorables à la transmission des données bancaires d'UBS

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2010

Le Conseil national suisse accepte l'accord avec les États-Unis sur la transmission des données bancaires des clients d'UBS accusés d'évasion fiscale, mais souhaite faire approuver le texte par référendum.

AFP - Les députés suisses du Conseil national (chambre basse) ont approuvé mardi la transmission aux Etats-Unis de milliers de données de clients de la banque UBS accusés d'évasion fiscale, mais ont maintenu leur décision de faire approuver le texte par un référendum facultatif.

Les députés ont approuvé par 81 voix, contre 61 et 53 abstentions, l'accord signé en août 2009 entre Berne et Washington prévoyant la transmission aux Etats-Unis de 4.450 données bancaires de clients d'UBS soupçonnés d'évasion fiscale, selon l'issue du vote retransmis en direct par la télévision suisse.

Le texte, bloqué par la justice suisse en janvier et soumis au vote du Parlement helvétique, n'a cependant pas encore définitivement passé l'obstacle des deux chambres qui ont des avis divergents sur la soumission ou non du document au référendum.

Au contraire de la chambre haute qui a approuvé l'accord mais refusé de le soumettre au référendum facultatif, les députés de la chambre basse ont réclamé, par 106 voix contre 80 et 9 abstentions, de soumettre le document aux citoyens suisses.

La loi helvétique prévoit en effet que tout citoyen suisse peut, s'il collecte 50.000 signatures en 100 jours, soumettre un texte de loi au référendum facultatif. Un tel référendum retarderait le règlement de cette affaire, qui, selon l'accord avec les Etats-Unis, devait être réglée avant le 19 août.

Avec le vote mardi du Conseil national, la partie de ping-pong politique entre les deux chambres du Parlement suisse se poursuit.

Le texte repart en effet mercredi au Conseil des Etats (chambre haute) qui doit redonner son avis sur la question du référendum, selon un porte-parole du Parlement.

L'accord doit ensuite repasser devant le Conseil national pour un dernier vote. Au cas où les deux chambres continuent de diverger sur la question du référendum, une conciliation est alors engagée. Si cette dernière échoue, l'accord est alors définitivement enterré.

La partie s'annonce donc serrée, d'autant plus que les deux chambres doivent arriver à un accord d'ici vendredi, date de la fin de la session parlementaire.
 

Première publication : 15/06/2010

  • ÉVASION FISCALE

    Le Parlement suisse refuse qu'UBS transmette des données aux États-Unis

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Sénat retire la Suisse de la liste noire des paradis fiscaux

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)