Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Qui peut arrêter Donald Trump ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : Moïse Katumbi, accusé de recruter des mercenaires, candidat à la présidentielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Un homme à la hauteur", le nain Dujardin

En savoir plus

FOCUS

Chute des prix du pétrole : les pays du Golfe face à une austérité jamais connue

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : Moqtada al-Sadr, l'agitateur

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi Travail : la bataille s'engage au Parlement (partie 2)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La mode, seconde industrie la plus polluante au monde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Isabelle Kocher, seule dirigeante du CAC 40

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amicalement vôtre"

En savoir plus

Asie - pacifique

Des dizaines de militaires pakistanais portés disparus après une attaque des Taliban

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/06/2010

Plusieurs dizaines de militaires pakistanais sont portés disparus depuis une attaque des Taliban afghans contre un poste-frontière, lundi. Cinq d'entre eux ont été livrés au consulat pakistanais de Jalalabad, en Afghanistan.

REUTERS - Quarante militaires pakistanais ont été portés disparus mercredi après l'attaque menée lundi par des taliban afghans contre un poste-frontière, a fait savoir l'armée pakistanaise.

Les assaillants de ce poste-frontière situé à la limite des régions de Mohmand et de Bajaur, à un kilomètre de la frontière avec l'Afghanistan ont déclaré avoir capturé dix soldats.

Le général Athar Abbas, porte-parole de l'armée pakistanaise, a indiqué que les taliban avaient livré cinq soldats aux mains du consulat pakistanais à Djalalabad, en Afghanistan, mais que le sort des 35 autres était inconnu.

"Nous sommes à leur recherche", a-t-il déclaré.

Des représentants des services de sécurité dans la région montagneuse où s'est produite l'attaque ont quant à eux évoqué jusqu'à 65 disparus.

"Onze d'entre eux se sont signalés à la base et dix autres ont traversé par mégarde la frontière et se trouvent désormais sous la garde des forces afghanes", selon un responsable des services de sécurité à Mohmand qui a requis l'anonymat.

Ces bilans divergents reflètent la difficulté d'obtenir des informations fiables dans cette région particulièrement isolée.

D'autres combats survenus mercredi à 20 km de ce poste-frontière ont fait dix morts parmi les soldats et 63 parmi les taliban.

Première publication : 17/06/2010

COMMENTAIRE(S)