Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Des dizaines de militaires pakistanais portés disparus après une attaque des Taliban

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/06/2010

Plusieurs dizaines de militaires pakistanais sont portés disparus depuis une attaque des Taliban afghans contre un poste-frontière, lundi. Cinq d'entre eux ont été livrés au consulat pakistanais de Jalalabad, en Afghanistan.

REUTERS - Quarante militaires pakistanais ont été portés disparus mercredi après l'attaque menée lundi par des taliban afghans contre un poste-frontière, a fait savoir l'armée pakistanaise.

Les assaillants de ce poste-frontière situé à la limite des régions de Mohmand et de Bajaur, à un kilomètre de la frontière avec l'Afghanistan ont déclaré avoir capturé dix soldats.

Le général Athar Abbas, porte-parole de l'armée pakistanaise, a indiqué que les taliban avaient livré cinq soldats aux mains du consulat pakistanais à Djalalabad, en Afghanistan, mais que le sort des 35 autres était inconnu.

"Nous sommes à leur recherche", a-t-il déclaré.

Des représentants des services de sécurité dans la région montagneuse où s'est produite l'attaque ont quant à eux évoqué jusqu'à 65 disparus.

"Onze d'entre eux se sont signalés à la base et dix autres ont traversé par mégarde la frontière et se trouvent désormais sous la garde des forces afghanes", selon un responsable des services de sécurité à Mohmand qui a requis l'anonymat.

Ces bilans divergents reflètent la difficulté d'obtenir des informations fiables dans cette région particulièrement isolée.

D'autres combats survenus mercredi à 20 km de ce poste-frontière ont fait dix morts parmi les soldats et 63 parmi les taliban.

Première publication : 17/06/2010

COMMENTAIRE(S)