Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Faire de 'Je suis Charlie' une religion et une inquisition me dérange"

En savoir plus

FOCUS

Royaume-Uni : le système de santé, enjeu central des législatives

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hafsia Herzi de retour dans une comédie "certifiée Hallal"!

En savoir plus

FACE À FACE

Le Front national dans la tourmente

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Renseignement : une loi qui inquiète

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Budget britannique : to cut or not to cut?

En savoir plus

Economie

L'Espagne lève 3,479 milliards d'euros à des taux historiquement élevés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2010

L'Espagne a réussi à récolter près de quatre milliards d'euros grâce à une émission d'obligations à long terme. Mais l'emprunt a dû être effectué à des taux très élevés. Le cas espagnol devrait être au menu du sommet européen.

AFP - Le Trésor espagnol a réussi à émettre jeudi pour 3,479 milliards d'euros d'obligations à 10 et 30 ans, dans le haut de la fourchette de ses objectifs, mais à des taux élevés, alors que l'Espagne est sous la loupe des marchés qui doutent de sa solidité financière.

Le Trésor espérait lever entre 2,5 et 3,5 milliards d'euros lors de cette émission.

Il a émis 3 milliards d'euros d'obligations à 10 ans, à un taux marginal de 4,911%, proche du dernier plus haut de 25 juillet 2008 à 4,996%, au début de la crise financière internationale.

Il a également émis 479 millions d'euros d'obligations à 30 ans, à un taux marginal de 5,937%, en sensible augmentation par rapport à la dernière émission d'obligations à 30 ans (4,768%, le 18 mars).

Le total des demandes s'est élevé à 6,83 milliards d'euros, soit près du double du montant alloué.

"L'émission s'est bien passée, l'Espagne atteignant presque son objectif maximum", a commenté dans un communiqué Chiara Cremonesi, stratégiste à Unicredit Research.

"Nous trouvons ce résultat rassurant, spécialement en raison du fait que l'Espagne a été sous les projecteurs ces derniers jours en raisons de tensions alléguées dans son système bancaire et de ses sombres perspectives fiscales", a ajouté cette analyste.

Mardi, le Trésor espagnol était déjà parvenu à émettre pour 5,168 milliards d'obligations, à 12 et 18 mois, un résultat se situant dans la fourchette de ses objectifs, mais à des taux bien supérieurs à ceux de la précédente émission.

Ces émissions ont eu lieu alors que les craintes internationales s'accumulent au sujet de la santé financière de l'Espagne et sur sa capacité de redressement économique, après un plan d'austérité, malgré l'engagement de réformes structurelles sur le marché du travail et dans le secteur bancaire.

Les presses allemande et espagnole ont fait état ces derniers jours d'un plan en préparation pour apporter une aide financière à Madrid, des informations démenties par le gouvernement espagnol et la Commission européenne.

Les dirigeants de l'UE se réunissent jeudi pour un sommet consacré en principe à durcir leur discipline budgétaire et mieux coordonner leurs politiques économiques, mais qui risque d'être dominé au moins en coulisses par les inquiétudes autour de l'Espagne.

Première publication : 17/06/2010

  • FINANCES

    Rumeurs sur la préparation d'un plan d'aide pour l'Espagne, l'UE dément

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)