Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

Moyen-orient

L'émissaire américain George Mitchell de retour au Proche-Orient

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2010

Après de vives tensions provoquées fin mai par le raid d'Israël sur la flottille humanitaire à destination de Gaza, l'émissaire américain pour le Proche-Orient se rend dans la région pour tenter de faire avancer les négociations de paix.

AFP - L'émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, a entamé un nouveau voyage dans la région mercredi, pour tenter de faire avancer les négociations de paix indirectes israélo-palestiniennes, a annoncé le département d'Etat.
   
"Il prévoit des rencontres avec des responsables israéliens demain (jeudi), des responsables palestiniens vendredi et égyptiens samedi", a déclaré à la presse le porte-parole du département d'Etat, Philip Crowley.
   
M. Mitchell devait arriver en Israël mercredi en provenance d'Europe, où il se trouvait pour des raisons familiales, a précisé un haut responsable du département d'Etat sous couvert d'anonymat.
   
Son retour à Washington est prévu après son étape en Egypte.
   
Ce voyage fait suite à la visite la semaine dernière à la Maison Blanche du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, qui a été reçu par le président américain Barack Obama et a obtenu une promesse d'aide américaine de 400 millions de dollars pour la Cisjordanie et la bande de Gaza.
   
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, devrait rencontrer M. Obama ce mois-ci, après l'annulation subite d'une rencontre prévue précédemment à la suite du raid israélien contre une flottille humanitaire en route pour Gaza, le 31 mai.
   
Les Palestiniens se plaignent de l'absence d'avancée dans les discussions indirectes, dites "de proximité", avec Israël sous l'égide des Etats-Unis.
  
 

Première publication : 17/06/2010

  • DIPLOMATIE

    Obama emploie un ton ferme envers Israël en recevant Mahmoud Abbas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)