Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le succès des meubles en open source

En savoir plus

SUR LE NET

La France tente de contrer la propagande djihadiste

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

Moyen-orient

L'émissaire américain George Mitchell de retour au Proche-Orient

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2010

Après de vives tensions provoquées fin mai par le raid d'Israël sur la flottille humanitaire à destination de Gaza, l'émissaire américain pour le Proche-Orient se rend dans la région pour tenter de faire avancer les négociations de paix.

AFP - L'émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, a entamé un nouveau voyage dans la région mercredi, pour tenter de faire avancer les négociations de paix indirectes israélo-palestiniennes, a annoncé le département d'Etat.
   
"Il prévoit des rencontres avec des responsables israéliens demain (jeudi), des responsables palestiniens vendredi et égyptiens samedi", a déclaré à la presse le porte-parole du département d'Etat, Philip Crowley.
   
M. Mitchell devait arriver en Israël mercredi en provenance d'Europe, où il se trouvait pour des raisons familiales, a précisé un haut responsable du département d'Etat sous couvert d'anonymat.
   
Son retour à Washington est prévu après son étape en Egypte.
   
Ce voyage fait suite à la visite la semaine dernière à la Maison Blanche du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, qui a été reçu par le président américain Barack Obama et a obtenu une promesse d'aide américaine de 400 millions de dollars pour la Cisjordanie et la bande de Gaza.
   
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, devrait rencontrer M. Obama ce mois-ci, après l'annulation subite d'une rencontre prévue précédemment à la suite du raid israélien contre une flottille humanitaire en route pour Gaza, le 31 mai.
   
Les Palestiniens se plaignent de l'absence d'avancée dans les discussions indirectes, dites "de proximité", avec Israël sous l'égide des Etats-Unis.
  
 

Première publication : 17/06/2010

  • DIPLOMATIE

    Obama emploie un ton ferme envers Israël en recevant Mahmoud Abbas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)