Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget de la zone euro : Paris espère un accord "substantiel" à Berlin

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump: "C'est la faute d'Angela Merkel"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le PDCI, allié de Ouattara, rejette un "parti unifié"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : de l'Espagne aux Etats-Unis en passant par l'Allemagne, les voix s'élèvent

En savoir plus

FOCUS

Arménie : les ravages de la corruption sur l'environnement

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Anjan Sundaram : "Au Rwanda, l'État s’impose sur la réalité"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 18/06/2010

Gaza : la vie quotidienne sous le blocus

Depuis le blocus imposé par Israël en 2006, les habitants de Gaza tentent de s’organiser au quotidien. Coupures d’électricité, manque d’équipement hospitalier, produits de première nécessité inabordables… Nos reporters ont partagé le quotidien des Gazaouis.

À Gaza, la vie continue sous le blocus. La plupart des Gazaouis que nous avons rencontrés disent la même chose : "On s’est habitué ". L’habitude comme une résilience. L’habitude comme une thérapie collective.

Coincés entre la politique fondamentaliste du Hamas et la politique ultra-sécuritaire d’Israël les Gazaouis n’ont pas d’échappatoire. Alors à Gaza-Ville et dans les marchés, c’est la Coupe du monde qui monopolise les conversations. La compétition internationale permet aux Palestiniens de Gaza d’oublier les difficultés de la vie quotidienne pour un temps.

Ici, le foot est une religion et les stars de la coupe du monde sont des dieux vivants. Personne ne connait le président de l’Argentine mais tout Gaza vénère Lionel Messi. Les enfants organisent des matches en pleine rue sur des terrains vagues ou sur les décombres des immeubles détruits par les bombardements israéliens lors de l’opération "Plomb durci", en 2009.

Deux pierres, c’est la cage du gardien de but. Mais il n’y a pas de gardien. Personne ne veut être en cage a Gaza.

Par Karim HAKIKI , Tatiana MASSAAD

COMMENTAIRE(S)

Les archives

15/06/2018 Afrique

Vidéo : la vague à l'âme, l’odyssée des pêcheurs sénégalais en Bretagne

En Bretagne, dans l’Ouest de la France, plusieurs pêcheurs d'origine sénégalaise embarquent au petit matin sur des chalutiers pour rapporter du poisson dans les criées du...

En savoir plus

08/06/2018 EUROPE

Vidéo : les volontaires du Mondial-2018 en Russie

Pendant le Mondial-2018 en Russie, plus de 35 000 volontaires vont travailler gratuitement pour la FIFA et les autorités des onze villes hôtes. Accueil des spectateurs et des...

En savoir plus

25/05/2018 Florence GAILLARD

"Les bruits couraient qu'il allait y avoir une guerre civile" : Mai 68 vu de l'étranger

En mai 1968, le mouvement étudiant français ressemble à ceux des pays voisins... jusqu'à ce que la grève générale paralyse le pays. Le Quai d'Orsay reçoit alors de nombreux...

En savoir plus

18/05/2018 Moyen-Orient

Au delà du conflit : carnet de route dans l'Israël d'aujourd'hui

Souvent au cœur de l'actualité, Israël ne se résume pas au conflit avec les Palestiniens. C'est un État encore jeune mais très développé, une terre sainte pour trois grandes...

En savoir plus

11/05/2018 James ANDRE

Palestine, l'État second

À quoi ressemble la vie en Cisjordanie sous l’occupation israélienne ? Nous nous sommes rendus sur place, dans la zone C, à la rencontre de femmes et d’hommes qui vivent sur des...

En savoir plus