Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Refondation de l'Europe : les projets d'Emmanuel Macron sont-ils réalisables ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Patriat : "Ce couple franco-allemand est l'un des meilleurs que l'on puisse avoir"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Éric Coquerel : "Nous réclamons une commission parlementaire sur Alstom"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le président colombien Santos ne "regrette pas" l'accord avec les FARC

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le Rwanda fait le pari de la haute-technologie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Moïse Katumbi : "C’est un devoir pour moi d’aller sauver le peuple de RDC"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vidéo : en Colombie, l’art au service de la paix

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Referendum catalan : Madrid ou Barcelone... qui peut remporter le bras de fer ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Alstom bientôt sous pavillon allemand ?

En savoir plus

Amériques

Le groupe pétrolier américain Anadarko accable BP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/06/2010

Le PDG du groupe américain Anadarko, co-propriétaire de la licence du gisement de pétrole à l'origine de la marée noire, s'est dit choqué par les manquements de BP sur la plateforme qui a explosé en avril.

AFP - Le PDG du groupe pétrolier américain Anadarko, co-propriétaire de la licence du gisement pétrolier où a explosé une plateforme BP en avril, a mis en cause vendredi le comportement imprudent de BP et assuré que la marée noire dans le golfe du Mexique était évitable.

"Les éléments qui s'accumulent montrent que cette tragédie était évitable et qu'elle est le résultat direct des décisions et des actions imprudentes de BP", a déclaré le PDG Jim Hackett dans un communiqué publié vendredi soir.

Anadarko est un des co-propriétaires d'une licence d'exploitation du gisement sur lequel a explosé la plateforme de BP en avril.

Selon M. Hackett, qui se dit "choqué" par les informations recueillies depuis la catastrophe, notamment au cours des enquêtes parlementaires, "le comportement et les actions de BP relèvent probablement de la négligence caractérisée ou de manquements délibérés", ce qui engagerait sa responsabilité envers ses partenaires, y compris Anadarko.

"BP, en tant qu'opérateur, avait des obligations envers ses copropriétaires, y compris Anadarko, pour forer le puits d'une façon correcte (...) et respecter toutes les lois et règlements. L'accord de coopération prévoit aussi que BP est responsable envers ses copropriétaires pour tous dommages causés par sa négligence caractérisée ou ses manquements délibérés", a souligné Anadarko dans ce communiqué.

Dans un autre communiqué, BP a indiqué dans un communiqué qu'il était "en fort désaccord" avec Anadarko, promettant de "ne pas permettre que ces allégations réduisent son engagement envers la région de la côte du golfe".

Pour BP, "Anadarko refuse d'accepter (sa) responsabilité pour le coût du nettoyage de la fuite de pétrole et les dédommagements", en dépit d'un accord stipulant que "les parties prenantes partageraient les coûts des opérations, y compris les coûts du nettoyage de toute fuite" du puits.

"D'autres parties, à part BP, pourraient être responsables pour les coûts (...) liés à la fuite de pétrole, et nous nous attendons à ce qu'elles honorent leurs obligations", a déclaré le directeur général de BP Tony Hayward, cité dans le communiqué.

"Mais la façon dont les coûts et responsabilités sont répartis en fin de compte n'altèrera pas notre ferme engagement" pour le nettoyage et le dédommagement "rapide et équitable", a ajouté BP.

Par ailleurs, l'agence d'évaluation financières Moody's Investors Service a dégradé d'un cran vendredi soir la note d'Anadarko, de Baa3 à Ba1, faisant passer le groupe pétrolier dans la catégorie des valeurs spéculatives, avec une nouvelle dégradation envisagée.

"La mesure prise par Moody reflète l'incertitude considérable liée à la part potentielle de 25% d'Anadarko dans les coûts de nettoyage et les responsabilités financières et amendes" liées à la marée noire, a fait valoir l'agence.
 

Première publication : 19/06/2010

  • MARÉE NOIRE

    BP consacrera 20 milliards de dollars au dédommagement des victimes

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    Les concurrents de BP accablent la compagnie britannique devant le Congrès

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)