Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les mutuelles ne gagnent pas d'argent !"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Tempête Juno aux États-Unis : la "snowcalypse" n'a pas eu lieu

En savoir plus

REPORTERS

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Panique boursière à Athènes

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 1)

En savoir plus

Une enquête sur les dessous de la guerre économique et de l’hyper concurrence. Un samedi sur deux, à 14h15.

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Dernière modification : 28/06/2010

Secret bancaire : qui en veut à la Suisse?

UBS, HSBC... ces affaires juridico- financières ont défrayé la chronique. Qui veut la peau du secret bancaire suisse ? Le Journal de l’Intelligence économique a enquêté. Et il ne s’agit pas d’une croisade morale contre la Suisse mais d’une féroce guerre économique entre les banquiers helvètes et les trusts anglo-saxons.

Depuis quelques temps les attaques contre la Suisse se multiplient. Premier scandale en date : l’affaire UBS. De 2001 à 2007, la justice américaine traque les évadés fiscaux et incrimine la plus grande banque de gestion de fortune d’aider ces délinquants. Après enquête, l'Internal Revenue Service (IRS), exige que la banque suisse lui livre tous les noms des fraudeurs américains. L’américain Bradley Birkenfeld, ex-employé de l’UBS à Genève, est inculpé. Lors de son jugement il plaide coupable et décide de coopérer avec la justice américaine pour bénéficier de la clémence du tribunal.

En 2006, Hervé Falciani, est employé de la banque HSBC. Il est préposé au « data-maning », l’extraction de connaissances utiles à partir de grosses bases de données. Il a donc accès à des milliers de données bancaires des clients de la banque. Il stocke alors de nombreuses informations sensibles : plus de 130 000 comptes-clients appartenant à des ressortissants issus de nombreux pays.

Falciani s’envole un beau jour au Liban, son ordinateur sous le bras. Le 20 janvier 2009 de retour en France, Falciani est arrêté par les gendarmes, il est accusé par la justice suisse de "présomption de service de renseignements économiques", de "soustraction de données" et de "violation du secret commercial et bancaire". Ce jeune loup de la finance a-t-il essayé de commercialiser ces fichiers ? Voulait-il aider l’Etat français à coincer quelques évadés fiscaux ? Le Procureur Montgolfier a pris le parti de croire cet homme au regard vif.

Réparateur de torts de la finance ou pas, le mal est fait. L’informaticien franco-italien a causé une crise diplomatico-financière sans précédent entre la Suisse et la France.
Affaire UBS, affaire Falciani, s’en est trop pour le secret bancaire suisse qui vit ses derniers jours.

Mais à qui profite sa fin ? Aux trusts anglo-saxons ? C’est en tout cas la thèse défendue par Myret Zaki, dans son livre «Le secret bancaire est mort, vive l’évasion fiscale» (Favre édition). Pour la journaliste suisse les principales places financières rivales de la Suisse - à savoir le Royaume-Uni et ses juridictions annexes ainsi que les Etats-Unis et les Caraïbes – ont largement profitées de la situation pour signer l’arrêt de mort du secret bancaire helvète. Ce qui fragilise la place bancaire suisse et laisse apparaître les trusts anglo-saxons comme le dernier recours pour protéger l’argent des grandes fortunes.

Par Hermine MAUZÉ

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/01/2015 Défense

Ventes d'armes : la formation, un atout de poids

Dans le secteur très compétitif de l'industrie de défense, il ne suffit pas d'avoir les meilleures armes pour gagner des marchés. La formation représente aussi un atout de poids...

En savoir plus

03/01/2015 Développement

Aide au développement : vers plus de patriotisme économique ?

L'aide au développement peut-elle être utilisée à des fins patriotiques ? En temps de crise, tous les moyens semblent bons pour doper la croissance !

En savoir plus

20/12/2014 Gastronomie

Gastronomie, la nouvelle cuisine des affaires étrangères

Avec la "gastrono-diplomatie", les Français, grands amateurs de théorie, se lancent dans un concept inédit...

En savoir plus

06/12/2014 Banque mondiale

Ressources naturelles : haro sur l'Afrique !

Après la carte au trésor de l'écricain Robert Stevenson, voici celle de la Banque mondiale. Surnommée "La Carte à 1 milliard", elle doit permettre de recenser toutes les...

En savoir plus

22/11/2014 États-Unis

THF : des ordinateurs peuvent-ils provoquer une crise financière ?

THF, cela signifie Trading haute fréquence. Mais pour certains le THF est aussi synonyme de danger pour la finance internationale.

En savoir plus