Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Amériques

Au moins sept policiers tués en marge du second tour de la présidentielle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2010

Sept policiers ont été tués et huit autres sont portés disparus à la suite de plusieurs attaques qui se sont déroulées en Colombie, dimanche, en marge du second tour de la présidentielle.

AFP - Sept policiers et quatre soldats ont été tués tandis que huit membres des forces de l'ordre étaient portés disparus à la suite de plusieurs attaques dimanche en Colombie, au moment où se déroulait le second tour de la présidentielle, a-t-on appris de sources officielles.

"Nous avons (à rapporter) un événement regrettable: l'attaque d'une patrouille de police à l'aide d'explosifs qui laisse un bilan de sept policiers tués et huit autres dont nous ne savons pas où ils sont. Ils ont disparu", a déclaré à la presse Margarita Silva, responsable de la sécurité du département Norte de Santander.

Le ministre de l'Intérieur Fabio Valencia a pour sa part fait état d'attaques dans ce département et dans deux autres (Meta et Antioquia) dans lesquelles quatre soldats ont été tués.

Les policiers ont été attaqués aux alentours de 11h00 locales (16h00 GMT) dans le département de Norte de Santander, qui se trouve non loin de la frontière avec le Venezuela.

Selon Margarita Silva, l'attaque, dont les auteurs à ce stade n'ont pas été identifiés, s'est produite alors que les policiers se déplaçaient près de la localité de Tibu. La responsable n'a pas donné de pistes sur le sort des huit policiers disparus.

L'attaque s'est produite à peine trois heures après l'ouverture des bureaux de vote, à 8h00 (13h00 GMT) pour le second tour de la présidentielle, qui oppose l'ancien ministre de la Défense, Juan-Manuel Santos, dauphin du président sortant Alvaro Uribe, à l'ex-maire de Bogota Antanas Mockus.

Jusque-là les autorités n'avaient pas fait état d'incidents majeurs venant perturber le scrutin, sécurisé par quelque 350.000 policiers et militaires.

La Colombie est toujours en proie à un conflit armé impliquant notamment deux guérillas - les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) et l'Armée de libération nationale (ELN, guévaristes).

La guérilla des Farc, active sur près de 50% du territoire, a mené près de 800 actions armées depuis le début de l'année, selon l'organisation Nuevo Arco Iris, qui observe le conflit.

Première publication : 20/06/2010

  • COLOMBIE

    Largement en tête, le dauphin d’Uribe fait mentir les sondages

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    "Le message de Mockus passe mal dans les campagnes colombiennes"

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    Pour qui et pour quoi votent les Colombiens ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)