Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales: un humour déplacé ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

FOCUS

Royaume Uni : les communautés musulmanes sont-elles bien intégrées ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : faut-il sanctionner les prostituées ou leurs clients?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Palestine s'apprête à adhérer à la CPI

En savoir plus

BILLET RETOUR

Un vent de liberté souffle sur le Koweït

En savoir plus

Sports

Le Brésil domine la Côte d'Ivoire et se hisse en huitièmes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2010

La Seleçao de Luis Fabiano (photo) a élevé son niveau de jeu pour battre la Côte d'Ivoire (3-1) à Johannesburg. Ce succès lui garantit une des deux premières places du groupe G et un ticket pour les huitièmes.

REUTERS - Le Brésil a validé dimanche son ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football à la faveur d'une victoire 3-1 contre la Côte d'Ivoire au Soccer City de Johannesburg.

Les Brésiliens, qui menaient 1-0 à la mi-temps, se sont imposés grâce à un doublé de Luis Fabiano et un but d'Elano. La Côte d'Ivoire a réduit le score en fin de match grâce à Didier Drogba.

Le milieu de terrain Kaka a été expulsé à la 88e minute après avoir écopé d'un deuxième carton jaune.

Le Brésil occupe avec six points la tête du groupe G, dont l'autre match opposera lundi le Portugal à la Corée du Nord au Cap à 11h30 GMT.



 

 

Première publication : 20/06/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    La Côte d'Ivoire de Didier Drogba affronte le géant brésilien

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Battu par le Danemark, le Cameroun est éliminé du Mondial

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)