Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

FRANCE

L'épouse d'Éric Woerth va cesser de travailler pour Liliane Bettencourt

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2010

Accusé d'être intervenu dans l'affaire des fraudes fiscales présumées de Liliane Bettencourt, le ministre du Travail a annoncé que son épouse allait démissionner du groupe qui gère la fortune de l'héritière milliardaire de L'Oréal.

AFP - L'épouse d'Eric Woerth va démissionner "dans les prochains jours" de la société où elle gère depuis 2007 une partie de la fortune de Liliane Bettencourt, l'héritière milliardaire de L'Oréal, a annoncé lundi le ministre du Travail à quelques journalistes.

Le ministre a précisé que le départ de Florence Woerth de la société sera intervenu d'ici le début du procès qui oppose la fille de la milliardaire, Françoise Bettencourt-Meyers, à l'artiste François-Marie Banier, censé débuter le 1er juillet.

"C'est en cours", a également indiqué l'entourage du ministre à propos de la démission.

Des enregistrements pirates révélés la semaine dernière par la presse suggèrent de possibles fraudes fiscales dans la gestion de la fortune de Mme Bettencourt, ce qui a valu à Eric Woerth depuis trois jours des accusations de "conflit d'intérêts". Deux responsables de gauche ont également exigé sa démission.

Le ministre a de nouveau démenti toute implication dans cette affaire. "Je suis combatif. Je suis déterminé à ne pas me laisser entraîner dans un truc qui ne me regarde pas", a-t-il déclaré.

"Son job (de Florence Woerth) est clair, et mon absence d'intervention est claire aussi. Déontologiquement je suis très à l'aise", a ajouté l'ex-ministre du Budget (mai 2007-mars 2010).

"Le rôle de ma femme c'est de proposer des placements dans le cadre de la loi. C'est ce qu'elle fait depuis 25 ans", a expliqué Eric Woerth.
 

Première publication : 21/06/2010

  • FRANCE

    Affaire Bettencourt : l'épouse d'Éric Woerth veut porter plainte contre Montebourg

    En savoir plus

  • FRANCE

    Éric Woerth nie avoir reçu de l'argent de la milliardaire Liliane Bettencourt

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)