Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les profs manquent à l'appel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : au coeur de raqqa, fief des jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : la Crimée à l’heure de la russification

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Miossec, poétique et sombre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Martin Schulz, Président du Parlement européen

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme, l'Europe impuissante ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la bataille pour la présidence de l'UMP

En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

  • La trêve violée en Ukraine : des militaires et des civils tués

    En savoir plus

  • Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

    En savoir plus

  • Syrie : la coalition a bombardé un important complexe gazier tenu par l'EI

    En savoir plus

  • Sénatoriales : le FN a séduit quatre fois plus de grands électeurs que prévu

    En savoir plus

  • Plus de 3 000 migrants sont morts en Méditerranée depuis janvier

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes européens affluent en Irak pour combattre l’EI

    En savoir plus

Sports

Zidane : "Je n'ai jamais donné mon avis sur une composition d'équipe"

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 21/06/2010

Accusé par certains d'être à l'origine du psychodrame qui secoue l'équipe de France, Zinedine Zidane a nié, lors d'une conférence de presse organisée par l'un de ses sponsors, avoir voulu s'ingérer dans le schéma tactique de Raymond Domenech.

"Je pensais que ce serait une conférence tranquille, malheureusement ce ne sera pas le cas." Devant la nuée de journalistes qui s'est rendue, lundi, à la conférence de presse organisée par son sponsor, Zinedine Zidane sait d'emblée de quoi il sera question : l'affaire Anelka.

Interrogé sur l’ambiance détestable qui règne au sein du groupe France depuis l’exclusion de Nicolas Anelka, samedi, pour les propos qu'il aurait tenus à l'encontre de Raymond Domenech, l'ex-numéro 10 des Bleus préfère pointer les fuites dans la presse. "Forcément, personne n'est d'accord avec ce qu'il [Nicolas Anelka] a pu dire ou faire mais ce que j'ai envie de dire, c'est surtout le fait que ce soit sorti, insiste l'ancien international. Parce que dans un vestiaire, il se dit beaucoup de choses, parfois difficiles, mais jamais ça ne sort."

Zinedine Zidane ne cautionne pas pour autant la "grève" observée hier par les Bleus. "Je ne suis pas du tout pour, parce qu'en fait, comme l'a dit un journaliste, on se souviendra de celui qui gagnera la Coupe du monde et de l'équipe de France pour avoir refusé un entraînement." La seule issue pour le groupe, a-t-il assuré, serait  une victoire des Bleus face à l'Afrique du Sud. 

"Je n'ai jamais eu de feeling avec Raymond Domenech"

Accusé par le quotidien français "Libération" d'avoir tenté d'influencer le jeu tactique des Bleus avant la rencontre face au Mexique, Zidane avoue n'avoir "jamais eu de feeling avec Raymond Domenech, mais je n'ai jamais eu de problèmes aussi. Quand j'étais joueur, j'ai toujours respecté l'entraîneur et les consignes. J'ai toujours respecté les règles. J'ai été capitaine de cette équipe, je n'ai jamais eu un semblant de faux comportement. Quand j'étais joueur, je n'ai jamais donné mon avis sur une composition d'équipe. Quatre ans après, alors que j'ai arrêté, penser que je puisse appeler des joueurs pour faire pression sur le sélectionneur, c'est grave."


Première publication : 21/06/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Depuis 2008, les nuages s'accumulent dans le ciel Bleu

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Quand les sponsors prennent leurs distances avec les Bleus

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Les Bleus reprennent l'entraînement, Nicolas Anelka est rentré à Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)