Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maitres de Sanaa

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

Sports

Zidane : "Je n'ai jamais donné mon avis sur une composition d'équipe"

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 21/06/2010

Accusé par certains d'être à l'origine du psychodrame qui secoue l'équipe de France, Zinedine Zidane a nié, lors d'une conférence de presse organisée par l'un de ses sponsors, avoir voulu s'ingérer dans le schéma tactique de Raymond Domenech.

"Je pensais que ce serait une conférence tranquille, malheureusement ce ne sera pas le cas." Devant la nuée de journalistes qui s'est rendue, lundi, à la conférence de presse organisée par son sponsor, Zinedine Zidane sait d'emblée de quoi il sera question : l'affaire Anelka.

Interrogé sur l’ambiance détestable qui règne au sein du groupe France depuis l’exclusion de Nicolas Anelka, samedi, pour les propos qu'il aurait tenus à l'encontre de Raymond Domenech, l'ex-numéro 10 des Bleus préfère pointer les fuites dans la presse. "Forcément, personne n'est d'accord avec ce qu'il [Nicolas Anelka] a pu dire ou faire mais ce que j'ai envie de dire, c'est surtout le fait que ce soit sorti, insiste l'ancien international. Parce que dans un vestiaire, il se dit beaucoup de choses, parfois difficiles, mais jamais ça ne sort."

Zinedine Zidane ne cautionne pas pour autant la "grève" observée hier par les Bleus. "Je ne suis pas du tout pour, parce qu'en fait, comme l'a dit un journaliste, on se souviendra de celui qui gagnera la Coupe du monde et de l'équipe de France pour avoir refusé un entraînement." La seule issue pour le groupe, a-t-il assuré, serait  une victoire des Bleus face à l'Afrique du Sud. 

"Je n'ai jamais eu de feeling avec Raymond Domenech"

Accusé par le quotidien français "Libération" d'avoir tenté d'influencer le jeu tactique des Bleus avant la rencontre face au Mexique, Zidane avoue n'avoir "jamais eu de feeling avec Raymond Domenech, mais je n'ai jamais eu de problèmes aussi. Quand j'étais joueur, j'ai toujours respecté l'entraîneur et les consignes. J'ai toujours respecté les règles. J'ai été capitaine de cette équipe, je n'ai jamais eu un semblant de faux comportement. Quand j'étais joueur, je n'ai jamais donné mon avis sur une composition d'équipe. Quatre ans après, alors que j'ai arrêté, penser que je puisse appeler des joueurs pour faire pression sur le sélectionneur, c'est grave."


Première publication : 21/06/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Depuis 2008, les nuages s'accumulent dans le ciel Bleu

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Quand les sponsors prennent leurs distances avec les Bleus

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Les Bleus reprennent l'entraînement, Nicolas Anelka est rentré à Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)