Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vidéo : Le difficile retour des musulmans de Bangui dans leur quartier de PK5

    En savoir plus

  • Tunisie : Le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

Sports

Zidane : "Je n'ai jamais donné mon avis sur une composition d'équipe"

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 21/06/2010

Accusé par certains d'être à l'origine du psychodrame qui secoue l'équipe de France, Zinedine Zidane a nié, lors d'une conférence de presse organisée par l'un de ses sponsors, avoir voulu s'ingérer dans le schéma tactique de Raymond Domenech.

"Je pensais que ce serait une conférence tranquille, malheureusement ce ne sera pas le cas." Devant la nuée de journalistes qui s'est rendue, lundi, à la conférence de presse organisée par son sponsor, Zinedine Zidane sait d'emblée de quoi il sera question : l'affaire Anelka.

Interrogé sur l’ambiance détestable qui règne au sein du groupe France depuis l’exclusion de Nicolas Anelka, samedi, pour les propos qu'il aurait tenus à l'encontre de Raymond Domenech, l'ex-numéro 10 des Bleus préfère pointer les fuites dans la presse. "Forcément, personne n'est d'accord avec ce qu'il [Nicolas Anelka] a pu dire ou faire mais ce que j'ai envie de dire, c'est surtout le fait que ce soit sorti, insiste l'ancien international. Parce que dans un vestiaire, il se dit beaucoup de choses, parfois difficiles, mais jamais ça ne sort."

Zinedine Zidane ne cautionne pas pour autant la "grève" observée hier par les Bleus. "Je ne suis pas du tout pour, parce qu'en fait, comme l'a dit un journaliste, on se souviendra de celui qui gagnera la Coupe du monde et de l'équipe de France pour avoir refusé un entraînement." La seule issue pour le groupe, a-t-il assuré, serait  une victoire des Bleus face à l'Afrique du Sud. 

"Je n'ai jamais eu de feeling avec Raymond Domenech"

Accusé par le quotidien français "Libération" d'avoir tenté d'influencer le jeu tactique des Bleus avant la rencontre face au Mexique, Zidane avoue n'avoir "jamais eu de feeling avec Raymond Domenech, mais je n'ai jamais eu de problèmes aussi. Quand j'étais joueur, j'ai toujours respecté l'entraîneur et les consignes. J'ai toujours respecté les règles. J'ai été capitaine de cette équipe, je n'ai jamais eu un semblant de faux comportement. Quand j'étais joueur, je n'ai jamais donné mon avis sur une composition d'équipe. Quatre ans après, alors que j'ai arrêté, penser que je puisse appeler des joueurs pour faire pression sur le sélectionneur, c'est grave."


Première publication : 21/06/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Depuis 2008, les nuages s'accumulent dans le ciel Bleu

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Quand les sponsors prennent leurs distances avec les Bleus

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Les Bleus reprennent l'entraînement, Nicolas Anelka est rentré à Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)