Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Sports

Les Bleus reprennent l'entraînement, Nicolas Anelka est rentré à Londres

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Nicolas DE SCITIVAUX

Dernière modification : 21/06/2010

Les Bleus ont repris l’entraînement à la veille d’un match capital contre l’Afrique du Sud, alors que la classe politique tente de jouer les médiateurs entre joueurs, sélectionneur et fédération. Exclu du groupe, Anelka est arrivé à Londres.

Depuis la publication, samedi, des insultes qu’auraient proférées Nicolas Anelka à l’adresse du sélectionneur, Raymond Domenech, les problèmes sportifs des Bleus ont été relégués au second plan. L’implosion de l’équipe de France a pris de telles proportions que les politiques s’en sont mêlés, craignant un retour d’image très négatif pour le pays, notamment auprès de la jeunesse.

Le dernier épisode du "péril Bleu", dimanche, au cours duquel les joueurs ont refusé de s’entraîner pour protester contre l’éviction de Nicolas Anelka, a précipité les choses, obligeant Roselyne Bachelot à intervenir.

La ministre de la Santé et des Sports a décidé de tenir une réunion de crise avec le capitaine de l'équipe de France, Patrice Evra, le président de la Fédération française de football (FFF), Jean-Pierre Escalettes, et le sélectionneur, Raymond Domenech, ce lundi, pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être.

Elle avait indiqué, dimanche, que le président Nicolas Sarkozy lui avait demandé de rester en Afrique du Sud jusqu'au match de mardi contrel les Bafana Bafana pour tenter d'apaiser la crise.

"Lui comme moi, nous prenons la mesure de l'indignation des Français et c'est vrai que nous en appelons à la dignité et à la responsabilité", a-t-elle déclaré sur TF1.

L'affaire était montée samedi jusqu'au sommet de l'État, Nicolas Sarkozy estimant, depuis Saint-Pétersbourg, en Russie, que si Nicolas Anelka avait vraiment insulté son sélectionneur, l'événement était "inacceptable".

Anelka atterrit à Londres, les Bleus de retour à l’entraînement

Renvoyé de l'équipe de France après la révélation dans la presse des insultes qu'il aurait adressées à Domenech, l'attaquant de Chelsea est arrivé à l'aéroport d'Heathrow, à Londres, ce matin.

Visiblement détendu, Anelka s’est laissé prendre en photo avec des supporters avant de quitter l'aéroport londonien, après un vol en provenance du Cap. Il n’a fait aucune déclaration.

Après avoir boycotté la séance de dimanche, les joueurs de l'équipe de France ont repris l'entraînement lundi matin, à la veille de leur dernier match du groupe A contre l'Afrique du Sud.

Les Bleus se rendront dans la soirée à Bloemfontein, où ils joueront demain. Les coéquipiers de Patrice Evra ont encore une petite chance de se qualifier pour les huitièmes de finale, à condition qu'ils inscrivent une avalanche de buts contre les Bafana Bafana et que l’Uruguay et le Mexique ne fassent pas match nul.

Première publication : 21/06/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Depuis 2008, les nuages s'accumulent dans le ciel Bleu

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE

    Zidane : "Je n'ai jamais donné mon avis sur une composition d'équipe"

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Quand les sponsors prennent leurs distances avec les Bleus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)