Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

FRANCE

L'état de catastrophe naturelle décrété mardi pour les communes sinistrées du Var

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2010

En visite dans le Var (sud de la France), six jours après les inondations meurtrières qui ont secoué la région, le président français a annoncé que le gouvernement déclarera, mardi, l'état de catastrophe naturelle pour les 22 communes sinistrées.

AFP - Le président Nicolas Sarkozy est arrivé lundi après-midi dans le Var pour une visite de quelques heures, au cours de laquelle il devait rencontrer élus locaux et victimes des inondations meurtrières des 15 et 16 juin.
   
Le chef de l'Etat a fait une première étape à Trans-en-Provence, où quatre personnes sont mortes dans ces intempéries, a constaté un journaliste de l'AFP.
   
Environ 400 personnes l'attendaient sur place. Le président s'est notamment rendu sur un pont au-dessus de la rivière Nartuby, submergé la semaine dernière par les eaux, d'où il s'est fait expliquer la situation par le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants et maire de Toulon, Hubert Falco.
   
Accueilli par des "aidez-nous", "on a besoin d'aide" et des saluts de la main, M. Sarkozy, également entouré des ministres Brice Hortefeux et Jean-Louis Borloo, ainsi que du préfet du Var Hugues Parant et du maire de Trans Jacques Lecointe (UMP), a discuté avec des sinistrés. Il n'a pas fait de déclaration dans l'immédiat.
   
Il est reparti quelque 20 minutes plus tard pour Draguignan pour y visiter la zone industrielle dévastée du quartier Saint-Hermantaire-Le Fournas, où l'attendaient des responsables d'entreprises.
   
Le président a de nouveau observé le lit de la Nartuby qui traverse la zone et où des plongeurs continuaient d'inspecter des carcasses de voitures. Il a ensuite salué des militaires, des pompiers et des sauveteurs, avant de repartir, après dix minutes passées sur place, pour rejoindre le centre de Draguignan.
   
Accueilli par environ 200 personnes, M. Sarkozy a remonté la rue principale en serrant des mains.
   
Après une réunion en mairie, une cérémonie oecuménique en hommage aux disparus est prévue à 17H30 à l'église Saint-Michel.
   
En parallèle, un des conseillers du président, Maxime Tandonnet, devait recevoir en sous-préfecture une délégation intersyndicale de la prison inondée de Draguignan, dont le personnel s'inquiète d'éventuelles mutations à venir en juillet. L'intersyndicale a proposé lundi de nettoyer l'établissement pénitentiaire plutôt que d'être muté.
 

Première publication : 21/06/2010

  • FRANCE

    Fin des opérations de secours dans le Var, le bilan des intempéries s'alourdit

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les pluies torrentielles font 22 morts dans le Var

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)