Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Sports

Quand les sponsors prennent leurs distances avec les Bleus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2010

Les récentes frasques des Bleus ne réussissent décidément pas à l'équipe de France : plusieurs sponsors des Tricolores ont décidé de mettre un terme à leur campagne de publicité mettant en scène des joueurs de Raymond Domenech.

AFP - Le groupe bancaire Crédit Agricole a annoncé lundi à l'AFP l'arrêt anticipé de sa campagne publicitaire télévisée mettant en scène l'équipe de France de football, qui devait prendre fin vendredi, "au vu des derniers événements" survenus lors du Mondial 2010.

"On a pris la décision d'arrêter la campagne télévisée qui mettait en scène l'équipe de France et qui devait s'arrêter le 25 juin", a déclaré une porte-parole à l'AFP, mettant en avant le "contexte" actuel.

"L'engagement du Crédit Agricole dépasse l'équipe de France. On a un partenariat beaucoup plus large avec le foot, avec d'un côté le foot amateur et de l'autre le partenariat avec l'équipe de France", a-t-elle toutefois souligné.

Le Crédit Agricole, seule banque partenaire de la Fédération française de football (FFF), avait renouvelé au printemps 2010, pour une durée de 4 ans, son contrat avec la FFF, qui comprend le parrainage de plusieurs compétitions.

Le spot télévisé avec l'équipe de France, qui visait à faire la promotion des produits d'assurance du groupe, mettait en scène un client de la banque qui avait rendez-vous avec son conseiller.

En chemin, il manquait de se faire écraser, de tomber dans une bouche d'égoût puis d'être percuté par un avion télécommandé. Mais il était sauvé à chaque fois par un des Bleus, en l'occurrence Hugo Lloris, Lassana Diarra, Yoann Gourcuff et Thierry Henry.

Interrogé par l'AFP, le groupe Carrefour, également partenaire officiel de la FFF, a indiqué qu'il n'avait "pas l'intention de modifier le dispositif commercial mis en place à l'occasion du Mondial" (distribution de magnets à l'effigie des joueurs, offres promotionelles sur des téléviseurs...).

L'équipementier sportif Adidas, sponsor officiel de l'équipe de France, a aussi fait part de son intention de poursuivre sa campagne de publicité mettant en scène les Bleus.

Nicolas Anelka a été renvoyé samedi de l'équipe de France après avoir, selon la presse, insulté l'entraîneur Raymond Domenech et refusé de s'excuser publiquement. En signe de protestation, les joueurs ont refusé de s'entraîner en vue du match de mardi face à l'Afrique du Sud, décisif pour les Bleus.
 

Première publication : 21/06/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Les Bleus reprennent l'entraînement, Nicolas Anelka est rentré à Londres

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Depuis 2008, les nuages s'accumulent dans le ciel Bleu

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Nicolas Anelka, itinéraire d'un talent gâché

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)