Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Jane Campion présente la saison 2 de "Top of the Lake"

En savoir plus

FOCUS

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes en danger

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester prise pour cible"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cyril Hanouna à nouveau dans le viseur du CSA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Naomi Campbell sur la Croisette, pour la bonne cause

En savoir plus

LE DÉBAT

Donald Trump au Proche-Orient : quels enjeux ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mise à mort du cerf sacré" : Cannes plonge dans le drame

En savoir plus

FOCUS

Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

En savoir plus

Economie

Gazprom rétablit le flux de gaz vers le Bélarus après paiement de sa dette

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/06/2010

Gazprom va rétablir la totalité de ses livraisons de gaz vers le Bélarus, celui-ci ayant honoré sa dette, comme l'a indiqué le patron du géant gazier russe, Alexeï Miller.

AFP - Le géant gazier russe Gazprom a pris la décision de rétablir en totalité ses livraisons de gaz vers le Bélarus, celui-ci ayant honoré sa dette, a indiqué jeudi la porte-parole du Kremklin, Natalia Timakova, citée depuis Washington par les agences russes.

"Au cours d'une conversation téléphonique, (le patron de Gazprom Alexeï) Miller a informé le président (Dmitri Medvedev) que la partie bélarusse avait entièrement payé pour les livraisons de gaz conformément au contrat, et Gazprom a pris la décision de rétablir les livraisons de gaz vers le Bélarus à plein régime", a indiqué Mme. Timakova, selon les agences russes.

Interrogé par l'AFP à Moscou pour confirmation, un porte-parole de Gazprom a renvoyé au service de presse du Kremlin.

Gazprom avait réduit mercredi à 60% ses livraisons de gaz vers le Bélarus en raison d'un conflit financier.

 

Première publication : 24/06/2010

  • ÉNERGIE

    Une guerre du gaz se dessine entre Minsk et Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)