Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile témoigne de la tempête de neige aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

Economie

Gazprom rétablit le flux de gaz vers le Bélarus après paiement de sa dette

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/06/2010

Gazprom va rétablir la totalité de ses livraisons de gaz vers le Bélarus, celui-ci ayant honoré sa dette, comme l'a indiqué le patron du géant gazier russe, Alexeï Miller.

AFP - Le géant gazier russe Gazprom a pris la décision de rétablir en totalité ses livraisons de gaz vers le Bélarus, celui-ci ayant honoré sa dette, a indiqué jeudi la porte-parole du Kremklin, Natalia Timakova, citée depuis Washington par les agences russes.

"Au cours d'une conversation téléphonique, (le patron de Gazprom Alexeï) Miller a informé le président (Dmitri Medvedev) que la partie bélarusse avait entièrement payé pour les livraisons de gaz conformément au contrat, et Gazprom a pris la décision de rétablir les livraisons de gaz vers le Bélarus à plein régime", a indiqué Mme. Timakova, selon les agences russes.

Interrogé par l'AFP à Moscou pour confirmation, un porte-parole de Gazprom a renvoyé au service de presse du Kremlin.

Gazprom avait réduit mercredi à 60% ses livraisons de gaz vers le Bélarus en raison d'un conflit financier.

 

Première publication : 24/06/2010

  • ÉNERGIE

    Une guerre du gaz se dessine entre Minsk et Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)