Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Moyen-orient

Le Likoud vote la poursuite de la colonisation en Cisjordanie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/06/2010

Le Likoud, parti du Premier ministre Benjamin Netanyahou, s'est prononcé en faveur de la poursuite de la colonisation en Cisjordanie après le 26 septembre. Un gel de la colonisation avait été décrété jusqu'à cette date.

AFP - Les instances dirigeantes du parti du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont approuvé jeudi soir à l'unanimité la poursuite de la colonisation en Cisjordanie au delà du gel décrété jusqu'au 26 septembre prochain, selon un communiqué officiel.
   
"Le comité central du Likoud a approuvé à l'unanimité la poursuite de construction et du développement en Judée-Samarie (Cisjordanie)", a indiqué le communiqué.
   
"Il est favorable à la poursuite de la construction partout en Eretz Israël (le Grand Israël), notamment dans le Néguev et en Galilée, dans le Grand Jérusalem et en Judée-Samarie", ajoute le texte.
   
Les quelque 2.500 membres du comité central du Likoud (droite) étaient réunis à Tel-Aviv pour approuver cette motion.
   
M. Netanyahu, qui doit rencontrer le président américain Barack Obama le 6 juillet à la Maison Blanche n'était pas présent lors du vote à mains levées à Tel-Aviv, non plus que la plupart de ses ministres.
   
Il avait décrété en novembre un gel de la colonisation de 10 mois, sous la pression des Etats-Unis en vue de faciliter une reprise des négociations avec l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas bloquées depuis l'opération israélienne dans la bande de Gaza de l'hiver 2008-2009.
  
 

Première publication : 24/06/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Israël annonce un allègement du blocus de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • BANDE DE GAZA

    Trois Palestiniens tués dans une riposte de Tsahal à des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Pour Benjamin Netanyahou, la paix est soumise à deux "conditions essentielles"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)