Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Sports

La Slovaquie élimine l'Italie, championne du monde en titre

Vidéo par Pierrick LEURENT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/06/2010

Sensation dans le groupe F : l'Italie championne du monde en titre est éliminée après sa défaite contre la Slovaquie (3-2). Le Paraguay et la Slovaquie se qualifient pour les huitièmes.

La déroute en bleu, acte II. Après la sortie de piste de la France, c’est au tour des champions du monde italiens d’être éliminés de la Coupe du monde 2010 dès la phase de poule. La Slovaquie a battu la Squadra Azzura 3-2 et renvoie son adversaire à la dernière place du groupe F. Le Paraguay, l’autre qualifié du groupe, s’est contenté d’un match nul (0-0) contre la Nouvelle-Zélande.

Tous les Laquinta, Cannavaro et autres Gattuso n’auront pas suffi face à l’efficacité de l’attaquant slovaque Robert Vittek, auteur d’un doublé. Et force est de constater que la charnière défensive italienne, sur laquelle pesait l’absence du gardien Buffon, a fait preuve d'une fébrilité certaine. Après une entame de match équilibrée et très physique, Robert Vittek, qui évolue dans l’obscur club turc de Ankaragücü, trompe une première fois, à la 24e minute, le gardien Federico Marchetti. Une ouverture du score destabilisante pour les Italiens qui ne se créent pas de vraie occasion pendant le reste de la première mi-temps.

Leçon d'opportunisme

A leur retour sur le terrain, les Italiens semblent plus entreprenants, aidés en cela par l’entrée de l’attaquant napolitain Quagliarella, mais ne réussissent pas à transformer leur bonne volonté retrouvée en but. Pire, Robert Vittek leur donne à la 73e minute une petite leçon d’opportunisme en inscrivant un deuxième but qui sonne comme une condamnation à mort pour les champions du monde en titre.

Ce deuxième but finit, pourtant, par réveiller la Squadra Azzura qui lance alors toutes ses forces à l’assaut du but slovaque. Un sursaut d'orgueil qui pousse, à la 81e minute, Di Natale vers le but adverse. Le milieu de terrain réduit alors la marque. Les Slovaques semblent devenus très fébriles et le ballon ne quitte quasiment plus leur moitié de terrain. Sauf une fois… à la 89e minute. Le milieu de terrain du Spartak Trnava, Kamil Kapunek, profite d’une longue remise en touche pour prendre toute la défense italienne de vitesse et tromper pour la troisième fois Federico Marchetti.

Un but qui ne suffit pas à anéantir les Italiens qui reviennent, grâce à Fabio Quagliarella, à 3-2 à la 92e minute. Au final, la Slovaquie réussit à maintenir son dernier but d’écart et se hisse ainsi à la tête du groupe F. Les Slovaques retrouveront le deuxième du groupe E (groupe qui comprend les Pays-Bas, le Japon, le Danemark et le Cameroun) , tandis que le Paraguay jouera en huitièmes de finale contre le premier de ce groupe.

Première publication : 24/06/2010

  • Italie : "Le Mondial de la honte" (La Stampa)

    En savoir plus

  • Des Azzurri bien pâlots (presse italienne)

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    L'équipe italienne, championne du monde en titre, tête de série du groupe F

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)