Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Macron réconcilie les Libyens"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Accord inédit sur la Libye

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elan de solidarité après les incendies dans le sud de la France

En savoir plus

LE DÉBAT

Libye : vers une sortie de crise ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Libye : vers une sortie de crise ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les rockers écolos de Midnight Oil reviennent après 15 ans de pause

En savoir plus

FOCUS

Kenya : les autorités affichent la fermeté face à la menace des Shebab

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Esplanade des Mosquées : "Israël commence à retirer les détecteurs de métaux"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de retour sur le marché obligataire

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 05/07/2010

Gilad Shalit : quatre ans de captivité

Le 25 juin 2006, le soldat franco-israélien Gilad Shalit est capturé par la Hamas à la limite de la bande de Gaza. Quatre ans après, le soldat demeure au cœur d'enjeux géopolitiques.

Cela fera quatre ans, ce vendredi, que le jeune soldat franco-israëlien, Gilad Shalit, est détenu à Gaza. Son père Noam, très actif pour sa libération, a décidé de passer à l’action et d’attaquer frontalement son gouvernement en exigeant des résultats concrets.
 
Le 25 juin 2006, le soldat franco israëlien Gilad Shalit était enlevé par des militants palestiniens à la frontière avec Gaza. Depuis, la cause du soldat Shalit a mobilisé l'opinion israélienne dans un pays où le service militaire obligatoire dure plusieurs années. Les premiers ministres Ehud Olmert, mais aussi Benjamin Netanyahu actuellement au pouvoir, ont tous promis de ramener Gilad à la maison mais sans succès jusqu'ici.

Après quatre ans de tractations diplomatiques, de campagne et d'activisme, la famille Shalit ne veut plus attendre, et le père s'en prend désormais ouvertement à son gouvernement qu’il urge d'agir pour récupérer son fils par tous les moyens. Il entamera la semaine prochaine une marche avec des milliers de sympathisants depuis sa ville, dans le Nord d'Israël, jusqu'à Jérusalem où il dressera une tente devant la résidence du Premier ministre. Il  a promis qu'il n'en bougerait pas tant que son fils ne lui serait pas rendu. Nos correspondants Gallagher Fenwick  et Annette Young l'ont rencontré.
 

Sur le plateau de ce Focus:

  • Ofer BRONCHTEIN, président du Forum pour la Paix et la Réconciliation au Proche-Orient
  • Gallagher FENWICK, correspondant de France 24, par téléphone de Jérusalem

Émission préparée par Kate Williams, Marie Billon et Patrick Lovett

Par Gallagher FENWICK , Annette YOUNG

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/07/2017 Afrique

Kenya : les autorités affichent la fermeté face à la menace des Shebab

Depuis plusieurs semaines, les attaques des islamistes shebab se multiplient le long de la frontière entre le Kenya et la Somalie. Un comté est particulièrement touché celui de...

En savoir plus

24/07/2017 Afrique

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

Paris accueille du 23 au 26 juillet 2017 la 9e conférence internationale sur le sida. Dans son dernier rapport publié la semaine dernière, l'Onusida a souligné un net progrès...

En savoir plus

21/07/2017 Irak

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

Pour les officiels de l'armée irakienne, la bataille de Mossoul est terminée : les dernières poches sous contrôle du groupe État islamique (EI) ont été reprises. Mais, bien que...

En savoir plus

20/07/2017 Afrique

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En Afrique du Sud, plus de 3 800 bébés sont abandonnés tous les ans. Un chiffre qui ne fait qu'augmenter, tandis que les adoptions sont de plus en plus difficiles à finaliser. Le...

En savoir plus

19/07/2017 Migrants

Crise migratoire : en Italie, de plus en plus de mineurs à prendre en charge

L'Italie est le pays d'Europe qui subit la plus grande pression migratoire. Depuis janvier, plus de 85 000 migrants ont débarqué sur ses côtes, un chiffre en hausse de 20 % par...

En savoir plus