Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 05/07/2010

Gilad Shalit : quatre ans de captivité

Le 25 juin 2006, le soldat franco-israélien Gilad Shalit est capturé par la Hamas à la limite de la bande de Gaza. Quatre ans après, le soldat demeure au cœur d'enjeux géopolitiques.

Cela fera quatre ans, ce vendredi, que le jeune soldat franco-israëlien, Gilad Shalit, est détenu à Gaza. Son père Noam, très actif pour sa libération, a décidé de passer à l’action et d’attaquer frontalement son gouvernement en exigeant des résultats concrets.
 
Le 25 juin 2006, le soldat franco israëlien Gilad Shalit était enlevé par des militants palestiniens à la frontière avec Gaza. Depuis, la cause du soldat Shalit a mobilisé l'opinion israélienne dans un pays où le service militaire obligatoire dure plusieurs années. Les premiers ministres Ehud Olmert, mais aussi Benjamin Netanyahu actuellement au pouvoir, ont tous promis de ramener Gilad à la maison mais sans succès jusqu'ici.

Après quatre ans de tractations diplomatiques, de campagne et d'activisme, la famille Shalit ne veut plus attendre, et le père s'en prend désormais ouvertement à son gouvernement qu’il urge d'agir pour récupérer son fils par tous les moyens. Il entamera la semaine prochaine une marche avec des milliers de sympathisants depuis sa ville, dans le Nord d'Israël, jusqu'à Jérusalem où il dressera une tente devant la résidence du Premier ministre. Il  a promis qu'il n'en bougerait pas tant que son fils ne lui serait pas rendu. Nos correspondants Gallagher Fenwick  et Annette Young l'ont rencontré.
 

Sur le plateau de ce Focus:

  • Ofer BRONCHTEIN, président du Forum pour la Paix et la Réconciliation au Proche-Orient
  • Gallagher FENWICK, correspondant de France 24, par téléphone de Jérusalem

Émission préparée par Kate Williams, Marie Billon et Patrick Lovett

Par Gallagher FENWICK , Annette YOUNG

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/11/2017 FRANCE

La République en marche à l'épreuve de la démocratie interne

La République en marche d'Emmanuel Macron va se doter d'une nouvelle direction à l'issue de son premier congrès à Lyon, samedi 18 novembre. Unique candidat, Christophe Castaner...

En savoir plus

16/11/2017 Moyen-Orient

Cameroun : l'Ambazonie, la République fantasmée des séparatistes anglophones

Ce pays n'existe pas mais, au Cameroun, une partie des anglophones sont déterminés à le rendre bien réel. En un an, ce qui n'était au départ qu'un mouvement de revendications...

En savoir plus

15/11/2017 Moyen-Orient

Proche-Orient : les groupes armés, point de crispation de la réconciliation interpalestinienne

Au Proche-Orient, selon les termes de l'accord de réconciliation signé le mois dernier entre le Fatah et le Hamas, l'autorité palestinienne doit reprendre le contrôle du secteur...

En savoir plus

14/11/2017 EUROPE

Vidéo : le fascisme en pleine recrudescence en Italie ?

Le fascisme est-il en train de refaire surface en Italie ? Une myriade de groupuscules d'extrême droite se réclament de Mussolini et se disent nostalgiques de l'ancien temps......

En savoir plus

13/11/2017 FRANCE

Vidéo : comment se reconstruire après le 13-Novembre ?

Le 13 novembre 2015, ils ne l'oublieront jamais. Nous donnons la parole à ceux qui ont vécu les attentats de près : des victimes, des secouristes, de simples citoyens... Deux ans...

En savoir plus