Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Moyen-orient

Des milliers d'Israéliens participent à une marche pour la libération du soldat Gilad Shalit

Vidéo par Mariam Pirzadeh

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2010

Partis du nord du pays, depuis la maison du soldat franco-israélien enlevé par le Hamas à Gaza il y a tout juste quatre ans, plusieurs milliers de personnes ont entamé, dimanche, une marche qui doit les conduire jusqu'à Jérusalem.

AFP - Des milliers d'Israéliens ont entamé dimanche matin une marche, du nord du pays à Jérusalem, pour presser le gouvernement de passer un accord avec le Hamas et obtenir la libération du soldat Gilad Shalit en échange de centaines de prisonniers palestiniens.

Partie de la maison familiale du soldat franco-israélien à Mitzpe Hila, cette marche est organisée par les parents de Gilad Shalit à l'occasion du quatrième anniversaire de sa capture à la lisière de la bande de Gaza.

"Un sentiment de frustration des deux côtés de l'affaire"

Habillés pour la plupart avec des tee-shirts blancs et des casquettes sur lesquels est inscrit: "Gilad est encore vivant", certains participants à cette marche de douze jours brandissaient des banderoles proclamant: "il est temps de ramener Gilad à la maison", selon un journaliste de l'AFP.

Devant la maison familiale à Mitzpe Hila, Noam Shalit, le père du soldat a déclaré à la foule: "je ne rentrerai chez moi qu'avec Gilad". Durant la marche, il sera accompagné de sa épouse Aviva et de ses deux autres enfants.

A la fin de la marche, la famille du soldat a l'intention de s'installer dans une tente près de la résidence du Premier ministre Benjamin Netanyahu jusqu'à la libération de son fils.

"On a attendu quatre ans et on attend toujours, ceux qui l'ont envoyé là bas doivent le ramener", a ajouté Noam Shalit.

Gilad Shalit (23 ans) est privé de tout contact avec le monde extérieur depuis sa capture le 25 juin 2006 par un commando palestinien. Les assaillants ont débouché d'un tunnel, surprenant l'équipage assoupi d'un char en faction dont faisait partie le soldat. Deux militaires ont été tués, un troisième blessé.

"Je ne comprends pas la position du Hamas"
Israël et le mouvement palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, se rejettent la responsabilité de l'échec des négociations sur un échange de prisonniers, menées via l'Egypte et un médiateur allemand.

Près des trois quarts des Israéliens se disent favorables à un échange de "centaines de terroristes, y compris des meurtriers" contre le soldat Shalit, selon un sondage publié vendredi par le quotidien Yediot Aharonot.

Mais la plupart des commentateurs doutent que M. Netanyahu soit disposé à accepter un tel échange pour le moment.

Première publication : 27/06/2010

  • ISRAËL

    Le Hamas réalise un dessin animé sur le soldat Gilad Shalit

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)