Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les pro-russes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Afrique

La région séparatiste Somaliland tient une élection présidentielle

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2010

En dépit des menaces proférées par les islamistes Shebab qui contrôlent une grande partie de la Somalie, la région séparatiste du Somaliland (Nord), dont l'indépendance n'est reconnue par aucun pays, organise une présidentielle.

AFP - Le Somaliland, région auto-proclamée indépendante du nord-ouest de la Somalie, a voté samedi pour élire son président et ses députés malgré les menaces des insurgés islamistes shebab qui contrôlent une grande partie du reste du pays.

Les frontières avaient été fermées pour éviter des incidents lors du scrutin qui s'est apparemment déroulé sans incident.

"Toutes nos forces contrôlent les frontières. Les mouvements et transports internes sont interdits, à l'exception de ceux qui sont autorisés par la Commission électorale nationale (NEC)," a dit à l'AFP le chef de la police Mohamed Saqadi Dubad.

Aucune violence ni fraude n'ont été signalées, a déclaré Abdulrahman Mohamoud, un responsable électoral de Hargeisa, la "capitale", à la fermeture des bureaux de vote à 18H00 (15H00 GMT).

Des résultats partiels sont attendus dans les jours qui viennent, avant les résultats officiels qui ne devraient pas être connus avant une semaine.

Les shebab, qui se réclament de l'idéologie du jihad (guerre sainte) d'Al-Qaïda, avaient menacé de représailles les habitants du Somaliland qui se rendraient aux urnes.

"Ceux qui prendront part à ces prétendues élections en subiront les conséquences", avait dit jeudi le chef des shebab Ahmed Abdi Godane, alias Abou Zubaïr.

Les shebab contrôlent la quasi-totalité du sud et du centre de la Somalie et ont déjà frappé au coeur du Somaliland, rendant leurs menaces crédibles.

Le président Dahir Riyale, élu à la tête du Somaliland en mai 2002, est candidat à sa réélection. Ses deux principaux adversaires sont Faisal Ali Warabe, du Parti de la justice et du social et Ahmed Mohamed Mohamoud, du Parti du développement et de la solidarité.

Le territoire, ancienne colonie britannique rattachée au reste de la Somalie en 1960, a déclaré unilatéralement son indépendance en 1991 peu après la chute du président somalien Mohamed Siad Barre.

Le Somaliland tente depuis d'obtenir une reconnaissance internationale. Son indépendance n'est pour l'instant reconnue par aucun pays, ni par l'Union africaine.

Première publication : 27/06/2010

  • SOMALIE

    Le Hezb al-Islam impose le port de la barbe

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Dans une vidéo, un otage français des Shebab appelle Paris à l'aide

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Les Shebab font officiellement allégeance à Al-Qaïda

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)