Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : la situation "en voie de stabilisation", selon Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

Afrique

La région séparatiste Somaliland tient une élection présidentielle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2010

En dépit des menaces proférées par les islamistes Shebab qui contrôlent une grande partie de la Somalie, la région séparatiste du Somaliland (Nord), dont l'indépendance n'est reconnue par aucun pays, organise une présidentielle.

AFP - Le Somaliland, région auto-proclamée indépendante du nord-ouest de la Somalie, a voté samedi pour élire son président et ses députés malgré les menaces des insurgés islamistes shebab qui contrôlent une grande partie du reste du pays.

Les frontières avaient été fermées pour éviter des incidents lors du scrutin qui s'est apparemment déroulé sans incident.

"Toutes nos forces contrôlent les frontières. Les mouvements et transports internes sont interdits, à l'exception de ceux qui sont autorisés par la Commission électorale nationale (NEC)," a dit à l'AFP le chef de la police Mohamed Saqadi Dubad.

Aucune violence ni fraude n'ont été signalées, a déclaré Abdulrahman Mohamoud, un responsable électoral de Hargeisa, la "capitale", à la fermeture des bureaux de vote à 18H00 (15H00 GMT).

Des résultats partiels sont attendus dans les jours qui viennent, avant les résultats officiels qui ne devraient pas être connus avant une semaine.

Les shebab, qui se réclament de l'idéologie du jihad (guerre sainte) d'Al-Qaïda, avaient menacé de représailles les habitants du Somaliland qui se rendraient aux urnes.

"Ceux qui prendront part à ces prétendues élections en subiront les conséquences", avait dit jeudi le chef des shebab Ahmed Abdi Godane, alias Abou Zubaïr.

Les shebab contrôlent la quasi-totalité du sud et du centre de la Somalie et ont déjà frappé au coeur du Somaliland, rendant leurs menaces crédibles.

Le président Dahir Riyale, élu à la tête du Somaliland en mai 2002, est candidat à sa réélection. Ses deux principaux adversaires sont Faisal Ali Warabe, du Parti de la justice et du social et Ahmed Mohamed Mohamoud, du Parti du développement et de la solidarité.

Le territoire, ancienne colonie britannique rattachée au reste de la Somalie en 1960, a déclaré unilatéralement son indépendance en 1991 peu après la chute du président somalien Mohamed Siad Barre.

Le Somaliland tente depuis d'obtenir une reconnaissance internationale. Son indépendance n'est pour l'instant reconnue par aucun pays, ni par l'Union africaine.

Première publication : 27/06/2010

  • SOMALIE

    Le Hezb al-Islam impose le port de la barbe

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Dans une vidéo, un otage français des Shebab appelle Paris à l'aide

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Les Shebab font officiellement allégeance à Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)