Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord signé en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Sports

Les Oranje s'offrent un billet pour les quarts en battant la Slovaquie

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/06/2010

Grâce à leur star munichoise Arjen Robben, les Pays-Bas se qualifient pour les quarts de finale en battant la Slovaquie 2-1. Les Oranje affronteront le vainqueur du match Brésil-Chili.

Pour la première fois depuis le début de la Coupe du monde, la star néerlandaise Arjen Robben a joué dès le coup d’envoi. Un pari gagnant du sélectionneur Bert Van Marwijk : le milieu offensif du Bayern Munich a non seulement semblé parfaitement d’aplomb malgré sa récente blessure, mais il a également été - et de loin - le meilleur joueur des Pays-Bas contre la Slovaquie, inscrivant le premier des deux buts néerlandais.

Les Slovaques, eux, n'auront mis qu'un seul but, laissant les Oranje se qualifier pour les quarts de finale. Mais la rencontre n’aura pas montré les Néerlandais sous leur jour le plus attrayant. Pendant les 45 premières minutes du match, ils ont certes dominé les Slovaques dans le jeu mais sans offrir de véritable spectacle .

Patrons sur le terrain

Seul Arjen Robben crée des décalages dans le camp slovaque et met la défense sous pression. Les Van Persie ou encore Kuyt semblent essentiellement admirer la technique de leur coéquipier. A la 18e minute, il en fait la démonstration flagrante avec un tir millimétré à l’entrée de la surface de réparation hors de portée Jan Mucha, le gardien slovaque.

La Slovaquie, de son côté, lance quelques offensives mais bute continuellement sur la défense hollandaise. Le match semble à sens unique.

Et la deuxième mi-temps vient confirmer que les Oranje sont bien les patrons sur le terrain. Malgré leur avance au score, ils mettent un peu plus d’intensité dans leur jeu et se montrent un peu plus entreprenant qu’en première mi-temps. Une stratégie payante à la 84e minute. Wesley Sneijder double alors la mise après une sortie ratée du gardien slovaque.

La domination néerlandaise n’est toutefois pas totale et, à la dernière seconde de jeu, la Slovaquie obtient un penalty que Vittek transforme. Un petit but pour l’honneur qui n’empêchera pas les Pays-Bas d’affronter en quart de finale le vainqueur du match opposant le Brésil au Chili.

Première publication : 28/06/2010

COMMENTAIRE(S)