Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Economie

Pékin réserve sa décision sur le renouvellement de la licence d'exploitation de Google

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/07/2010

Les autorités chinoises ont annoncé qu'elles allaient décider "prochainement" de renouveler ou non la licence d'exploitation de Google, expirée depuis le 30 juin. Cette licence est une clé pour la visibilité de Google en Chine.

AFP - Une réponse sera donnée "prochainement" au groupe américain Google sur le renouvellement de sa licence d'exploitation en Chine, selon un responsable chinois cité jeudi par l'agence officielle Chine nouvelle.

La licence d'exploitation du géant de l'internet a expiré mercredi.

"Nous sommes dans l'attente d'une réponse du gouvernement", a déclaré à l'AFP Jessica Powell, une porte-parole du groupe basée à Tokyo.

Un responsable chinois de l'administration chargée de l'internet, cité par Chine nouvelle, a affirmé que la demande de renouvellement avait été soumise tardivement et que les agences concernées "prenaient le temps de passer les procédures en revue".

"Une réponse sera donnée prochainement", a déclaré ce responsable sous le couvert de l'anonymat.

Le groupe internet Google a annoncé mercredi que son moteur de recherche était "partiellement bloqué" en Chine où sa licence d'exploitation venait à expiration, plusieurs fonctions comme les messageries et les actualités restant cependant accessibles.

Dans la nuit de lundi à mardi, juste avant l'expiration de cette licence, Google avait annoncé une modification de son système visant à cesser de censurer son moteur de recherche, dans un effort destiné à satisfaire les exigences des autorités chinoises.

Les internautes se rendant sur son site chinois Google.cn ne sont donc plus automatiquement dirigés sur son site hong-kongais, comme c'était le cas depuis mars, mais ont l'option de se rendre sur le site hongkongais pour accéder à des pages non censurées.

Le directeur juridique de Google David Drummond avait expliqué sur le blog officiel du groupe que le basculement automatique sur le site hongkongais avait été jugé "inacceptable" par les responsables du régime communiste, qui maintient un strict contrôle de l'internet.

Première publication : 01/07/2010

  • TECHNOLOGIE

    Google annonce une nouvelle stratégie en Chine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)