Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 01/07/2010

La chasse aux sorcières ?

La bataille de Bangkok n’est peut-être pas terminée. Entre mars et mai, les "chemises rouges" avaient occupé le centre économique de la ville dans l'espoir d'obtenir la démission du gouvernement thaïlandais. Mais la répression des opposants s’est-elle achevée avec leur départ de la capitale?

La "Thaïlande rouge" mise au pas par l'armée


Plusieurs semaines après la Bataille de Bangkok et l'écrasement par l'armée du mouvement anti-gouvernemental des "Chemises rouges" à Bangkok - la plus grave crise que le pays ait traversée depuis plusieurs décennies - un semblant de retour à la normale est observé dans la capitale. Et le gouvernement n'a de cesse de communiquer sur le thème de la réconciliation nationale et de l'unité.

Pour autant, le CRES, un organisme militaro-civil créé pour gérer la crise et mener le pays pendant l'Etat d'urgence n'est toujours pas dissout et semble fonctionner comme un "gouvernement parallèle". Son objectif : écraser toute forme de contestation et, surtout, empêcher que le mouvement des Chemises rouges ne puisse renaître de ses cendres alors que la colère semble toujours vive dans les bastions traditionnels des campagnes pauvres.

Et le CRES met au pas une partie du pays : opposants, médias... les militaires font le ménage. Plus de 400 personnes ont été arrêtées mais la rumeur évoque plusieurs dizaines de "disparitions" et une "liste noire" sur laquelle sont inscrits des centaines de noms, circulerait dans les rangs des gradés thaïlandais. Résultat : un climat de peur règne sur un pays qui fût jadis l'un des modèles démocratiques régionaux.


50 000 sites internet ont été fermés, la plupart des radios communautaires interdites, des journalistes "invités" dans des camps militaires pour « s’expliquer », tandis que des activistes ont été convoqués et détenus en vertu des dispositions de l'Etat d'urgence qui autorisent un emprisonnement de 30 jours sans procès. Par ailleurs tout rassemblement de plus de cinq personnes est toujours proscrit. La Thaïlande est en quarantaine politique.

 

Invité du Focus :

  • Cyril Payen, correspondant de France 24 en Thaïlande, en direct de Bangkok (Thaïlande)

Émission préparée par Patrick Lovett, Kate Williams et Marie Billon

Par Cyril PAYEN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/02/2017 France

En France, une prime au retour pour inciter les migrants à rentrer

Depuis le début de l'année, plus de 13 000 migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, déjà plus que l'an dernier à la même période. Mais ils sont aussi de...

En savoir plus

23/02/2017 Émirats arabes unis

Salon de l'armement à Abu Dhabi : les dépenses militaires n'ont jamais été aussi élevées

Le salon de l'armement IDEX, le plus important du Moyen-Orient, se tient actuellement à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis. Depuis plusieurs jours, les grandes entreprises du...

En savoir plus

22/02/2017 Cameroun

#BringBackOurInternet : la bataille numérique au Cameroun anglophone

Depuis le 17 janvier, les zones anglophones du Cameroun sont privées d'Internet. C'est dans ces régions que des mouvements de contestation – notamment une grève des enseignants –...

En savoir plus

21/02/2017 Libye

Crise migratoire en Europe : la formation des garde-côtes libyens est-elle suffisante?

Depuis plusieurs mois, l'Union européenne tente de fermer la route de la Méditerranée centrale empruntée par des dizaines de milliers de migrants et de candidats à l'asile. Pour...

En savoir plus

20/02/2017 États-Unis

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

Aux États-Unis, dans le Dakota du Nord, les membres de la tribu indienne de Standing Rock tiennent tête aux multinationales du pétrole et aux forces de l'ordre depuis plusieurs...

En savoir plus