Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Sports

Le Ghana, porte-drapeau d'un continent, affronte l'Uruguay

Vidéo par Louis MASSIE , Willy BRACCIANO

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/07/2010

S'il ne s'agit pas du quart de finale le plus prometteur sportivement, le Ghana retrouve l'Uruguay avec sur les épaules le poids des espoirs de tout le continent africain dont il est le dernier représentant.

AFP - Du quart de finale Uruguay-Ghana, vendredi à Johannesburg (18h30 GMT), sortira un demi-finaliste surprise: l'Uruguay, vainqueur de deux des quatre premières Coupes du monde (1930, 1950), ou le Ghana, dernier représentant de l'Afrique au Mondial-2010 et force montante.


La dernière apparition de la Celeste dans le dernier carré remonte à 1970, et les Black Stars seraient les premiers représentants de l'Afrique à l'atteindre s'ils s'imposaient.

La balance penche un peu en faveur de l'Uruguay, emmenée par son redoutable duo offensif Diego Forlan-Luis Suarez, auteurs de trois buts chacun depuis le début du tournoi, et au complet. De son côté, le Ghana sera privé de son meilleur créateur, le milieu offensif Andre Ayew, suspendu, et peut-être de Kevin Prince Boateng, buteur contre les Etats-Unis en 8e de finale, blessé.

Egalement très solide en défense (un seul but encaissé) et organisée de main de joueur d'échecs par Oscar Washington Tabarez, la Celeste a le vent de l'histoire dans le dos. Et dans ce petit pays de 3 millions d'habitants, on se prend à rêver d'une troisième victoire en Coupe du monde.


Mais l'équipe du premier quart de siècle de la Coupe du monde sort d'une longue éclipse; elle n'avait plus franchi le premier tour depuis 1990 et n'était même pas qualifiée en 2006.

Le Ghana progresse

Si la performance de l'Uruguay est le fruit d'une génération spontanée autour des attaquants Forlan et Suarez, le succès du Ghana traduit une montée en puissance de cette équipe, qu'on surnommait les Brésiliens d'Afrique dans les années 1960-70 quand ils remportèrent quatre Coupes d'Afrique des nations, autant que le Cameroun, de 1963 à 1982.

Le Ghana tire les dividendes d'un travail intelligent et cohérent mené depuis plusieurs années. La Fédération (GFA) défend le sélectionneur qu'elle choisit (le Serbe Milovan Rajevac depuis deux ans), respectant les contrats plutôt que de le licencier au premier revers venu. Comme l'ont fait la Côte d'Ivoire, le Nigeria ou le Cameroun, qui eux ont été éliminés dès le premier tour.

Demi-finaliste de la CAN-2008, finaliste en 2010, champion du monde des moins de 20 ans l'an dernier, avec Andre Ayew comme capitaine, le Ghana progresse. Battus en huitièmes de finale il y a quatre ans en Allemagne pour leur premier Mondial, les Black Stars ont d'ores et déjà réussi leur Coupe du monde, rejoignant le Cameroun (1990) et le Sénégal (2002), seules équipes africaines ayant atteint ce niveau.

Mais pour faire encore mieux, il faudra se passer d'Andre Ayew, le digne héritier de la dynastie Ayew, qui avait pris le pouvoir avec son père Abedi Pelé, champion d'Europe avec Marseille (1993) et vainqueur de la CAN avec le Ghana (1982).

Première publication : 02/07/2010

COMMENTAIRE(S)