Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Amériques

L'employée du consulat américain a été tuée pour avoir "favorisé" un gang

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/07/2010

Luis Ernesto Chavez, chef présumé des meurtriers d'une fonctionnaire du consulat américain à Ciudad Juarez, a avoué avoir commandité l'assassinat parce qu'il la soupçonnait de "favoriser" un gang rival.

AFP - Le chef présumé des assassins d'une fonctionnaire du consulat des Etats-Unis à Ciudad Juarez, à la frontière américaine du Mexique, a avoué l'avoir fait tuer parce qu'il la soupçonnait de "favoriser" un gang rival, ont annoncé vendredi les autorités mexicaines.

Luis Ernesto Chavez, 41 ans, arrêté jeudi, a également reconnu sa responsabilité dans le massacre de 15 jeunes gens en janvier, toujours à Ciudad Juarez. Les victimes avaient été confondues "avec des rivaux d'une autre bande", a précisé le chef antidrogue du ministère de la Sécurité, Eduardo Ramon Pequeno, lors d'une conférence de presse.

La fonctionnaire américaine avait été abattue en mars par des inconnus en compagnie de son mari et de l'époux mexicain d'une autre collaboratrice du consulat.

A l'époque, Mexico et Washington avaient vu dans ces meurtres un défi à la coopération antidrogue américano-mexicaine.

Chavez est présenté comme l'un des chefs du gang des "Aztèques", hommes de main du cartel dit "de Juarez", l'organisation criminelle historique de la ville la plus meurtrière du Mexique et sans doute d'Amérique latine. Plus de 2.600 meurtres y ont été enregistrés en 2009 pour 1,3 millions d'habitants.

Ciudad Juarez, où le cartel "de Sinaloa" cherche à détrôner celui "de Juarez", est l'épicentre de la guerre que se livrent les trafiquants de drogue pour le contrôle du trafic et de l'exportation aux Etats-Unis, premier acheteur mondial de cocaïne.

Leurs règlements de compte et les affrontements avec l'armée et la police ont fait 23.000 morts, chiffre record dans les annales, depuis l'arrivée au pouvoir en décembre 2006 du président Felipe Calderon, qui a érigé la lutte contre les trafiquants en priorité nationale.

Première publication : 02/07/2010

COMMENTAIRE(S)