Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

Sports

L'Espagne affronte le Paraguay en quarts de finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/07/2010

Samedi soir à Johannesburg dès 20h30 (GMT+2) se dérouleront les quarts de finale de la Coupe du monde de football qui opposent l'Espagne, résolument offensive, au mur défensif du Paraguay. Le vainqueur rencontrera l'Allemagne en demi-finale.

AFP - Il n'y a pas plus tranché que l'opposition de styles en quart de finale du Mondial-2010 entre l'offensive Espagne et sa possession de balle, et l'hermétique Paraguay en quête d'un exploit renversant, samedi soir à Johannesburg (18h30 GMT).

Les Européens veulent retrouver le dernier carré d'une Coupe du monde soixante ans après leur unique apparition à ce stade (ils avaient terminé 4e en 1950), tandis que les Sud-Américains ont déjà réussi en Afrique du Sud leur meilleure performance en atteignant les quarts de finale.

Un pays enclavé au coeur de son continent, aux vertus défensives (un seul but encaissé) mais sans grande force de frappe offensive... Le Paraguay pourrait avoir de la Suisse dans les idées: les Helvètes avaient fait chuter d'entrée l'Espagne (1-0), malgré une écrasante domination ibérique.

"Je n'aurais pas à convaincre les gens qu'il ne faut plus commettre d'erreurs comme nous l'avons fait contre la Suisse au premier tour, a noté le sélectionneur espagnol, Vicente Del Bosque. Il faut prendre le Paraguay au sérieux. Ils ont de très bons défenseurs et attaquants. Nous devrons être totalement engagés dans ce match".

"Je suis sûr que nous allons rencontrer une sélection paraguayenne qui va rester en défense, comme l'ont fait de nombreuses autres équipes contre nous, a abondé l'attaquant Llorente. Nous avons l'habitude d'être confrontés à cela".

Ce fut le cas de la Suisse, donc, et du Portugal, que l'Espagne n'a battu qu'avec la plus petite marge (1-0) en 8e de finale. Bref, la Roja, même en demeurant fidèle à son "toque", ce jeu de passes courtes, attend toujours le match qui mettrait en conformité son statut et les attentes qu'elle suscite.

Torres ou Llorente ?

Pour cela, Vicente Del Bosque compte sur son duo barcelonais Xavi-Iniesta, à l'origine de l'unique but contre le Portugal, et sur Villa, l'auteur de ce but, son quatrième personnel au Mondial-2010, qui en fait le meilleur buteur du tournoi (à égalité avec l'Argentin Higuain avant les quarts).

A moins que Torres ne se réveille ? Le N.9, qui revient certes de blessure, a déçu. Le sélectionneur lui maintient sa confiance, mais jusqu'à quand ? Surtout quand piaffent sur le banc d'autres solutions offensives pour épauler Villa, que ce soit Llorente, auteur d'une entrée remarquée contre le Portugal, ou Silva, Navas, Pedro voire Fabregas un cran plus bas...

Et si c'était l'attaque paraguayenne qui se réveillait ? Aucun des trois buts marqués par l'Albirroja (le plus faible total parmi les huit quart-finalistes) ne l'a été par un attaquant. La vedette Santa Cruz piétine, ses coéquipiers Barrios et Nelson Valdez ne font guère mieux.

"Notre jeu repose sur un fort pressing avec des attaquants qui défendent beaucoup. Du coup, n'importe qui dans l'équipe peut marquer", relativise Santa Cruz.

Le buteur rappelle aussi que les Guaranis ont "l'habitude de ce genre de match contre des équipes comme le Brésil ou l'Argentine". Face auxquelles ils ont présenté un bilan positif en qualifications: deux victoires, un nul et une défaite. L'Espagne est prévenue.


 

Première publication : 03/07/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    L'Allemagne écrase l'Argentine 4-0 et s'offre une place en demi-finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)