Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Sports

L'Argentine compte sur Lionel Messi pour vaincre l'Allemagne

Vidéo par AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/07/2010

S’il est précieux dans le jeu, le Barcelonais n’a toujours pas marqué le moindre but en Afrique du Sud. Pour battre l’Allemagne en quarts de finale de la Coupe du monde, l’Argentine mise plus que jamais sur son stratège.

Ses prestations de haut vol font de lui un des meilleurs joueurs de la planète foot depuis deux ans. Voire même "le meilleur" selon son sélectionneur Diego Maradona, qui s’y connaît bien en la matière. L’Argentin Lionel Messi, n’a pourtant pas encore marqué de but en Afrique du Sud, malgré 23 tirs tentés. Opposée à l’Allemagne ce samedi en quarts de finale, l’Albiceleste prie pour que son stratège retrouve le chemin des filets pour battre sa rivale. Car les Argentins restent sur deux défaites en Coupe du monde contre la

Le football sud-américain montre ses muscles

Mannschaft. En 1990, c’est en finale, à Rome, que la sélection menée alors par Diego Maradona avait été dominée (1-0) par l’Allemagne. Il y a quatre ans, les Allemands avaient éliminé les Argentins aux tirs au but en quarts de finale. À l’époque, Messi n'était qu'un jeune remplaçant.

Un positionnement en question

Malgré son manque de réussite évident, le Ballon d'Or 2009 est tout de même impliqué dans six des dix buts inscrits par l'Argentine depuis le début du Mondial. Positionné par Diego Maradona derrière deux attaquants, dans un rôle de meneur de jeu, il évolue plus en retrait qu’à son habitude à Barcelone, où il a inscrit 35 buts en championnat cette saison. Si son influence est par conséquent grandissante sur le jeu de l’équipe, son efficacité aux buts en pâtit. "Je suis tranquille, ce n'est pas grave", répond-il à chaque fois qu’il est interrogé sur ses performances.

Son talent et ses accélérations focalisent toujours autant l’attention des défenseurs adverses, ce qui permet de libérer de l’espace pour ses coéquipiers. C’est ainsi que les attaquants Gonzalo Higuain et Carlos Tevez ont marqué quatre et deux buts depuis le début de la compétition. Avant les quarts de finale, l’Albiceleste était même la meilleure attaque de la compétition avec 10 buts marqués en 4 matchs. De quoi largement contenter les supporters ambitieux de l’Argentine. Sachant que contrairement à plusieurs stars planétaires comme Cristiano Ronaldo, Didier Drogba ou encore Samuel Eto’o, éliminés avec leurs sélections respectives, le Barcelonais est en forme. Il ne lui manque plus qu’un coup d’éclat contre l’Allemagne pour corriger le tir et propulser son équipe vers les sommets.

 

Première publication : 03/07/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Choc au sommet entre l'Allemagne et l'Argentine au Cap

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Le football sud-américain montre ses muscles

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Le Mexique s'incline face à l'Argentine de Maradona

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)