Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

EUROPE

Le président de la BCE ne croit pas "du tout" à une récession en Europe

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/07/2010

"Au niveau mondial, il est clair que nous connaissons une reprise qui est confirmée en particulier dans le monde émergent mais également dans le monde industrialisé", a déclaré Jean-Claude Trichet lors des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence.

REUTERS - Le redressement des finances publiques en Europe et les réformes structurelles permettront de consolider la reprise économique, a déclaré dimanche le président de la Banque centrale européenne.

Les "stress tests" sur les banques européennes contribueront eux aussi à restaurer la confiance, élément essentiel pour parvenir à une croissance durable, a ajouté Jean-Claude Trichet, interrogé par des journalistes lors des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).


Le président de la BCE a dit qu'il ne croyait "pas du tout" que l'Europe puisse entrer dans une phase de récession.

"Au niveau mondial, il est clair que nous connaissons une reprise qui est confirmée en particulier dans le monde émergent mais également dans le monde industrialisé", a-t-il déclaré.

"Mais ceci étant dit, la croissance n'est pas écrite dans le monde industrialisé. Elle dépend de nous, de la capacité des pays industrialisés à renforcer la confiance. C'est la raison pour laquelle il est tellement important que nous ayons des politiques budgétaires conçues pour renforcer la confiance."

Selon Jean-Claude Trichet, "renforcer la confiance veut dire avoir des politiques budgétaires équilibrées et soutenables aux yeux de tous", ménages, entreprises, investisseurs et épargnants.

L'austérité ne doit pas faire peur

"La confiance des ménages est essentielle pour consolider la reprise" et les entreprises n'investiront que si elles ont confiance, a ajouté le président de la BCE.

Prié de dire si les politiques d'austérité dans lesquelles s'engagent de nombreux grands pays risquaient de peser sur la croissance, il a répondu : "Je ne crois pas. Je pense que la confiance est essentielle pour la croissance et que si vous n'avez pas confiance dans la 'soutenabilité' des politiques budgétaires, il n'y a pas de croissance."

Interrogé sur la capacité des stress tests pratiqués sur les banques européennes à restaurer la confiance, il a répondu : "Je suis convaincu que c'est un élément important."

La ministre française de l'Economie, Christine Lagarde, a de son côté annoncé dimanche que les résultats de ces nouveaux tests seraient publiés autour du 23 juillet et montreraient que les banques européennes sont solides.

Jean-Claude Trichet a répété qu'il n'était pas favorable à un grand emprunt européen, solution prônée par certains économistes pour donner des marges de manoeuvre aux Européens, en pleine crise des dettes de certains pays de l'Union.

"Je n'ai aucune position favorable a priori à une telle mesure", a-t-il dit. "Nous sommes dans une période où il faut gérer très attentivement l'ensemble des budgets, appelez cela rigueur, je n'ai aucun problème, austérité, j'appelle ça de la bonne gestion budgétaire."

Le président de la BCE a souhaité que les Européens aillent aussi loin que possible dans le renforcement du Pacte de stabilité mis en place dans le cadre de l'euro, avant d'envisager un éventuel changement du Traité.

"Il peut y avoir ensuite un changement de Traité mais d'abord, dans le cadre du Traité actuel, il faut que nous allions au maximum du renforcement de la prévention, des sanctions, de la quasi-automaticité des sanctions, tout cela est extrêmement important", a-t-il dit.

 

Première publication : 05/07/2010

  • GRÈCE

    Les pays européens se déchirent sur l'aide à la Grèce

    En savoir plus

  • FINANCE

    L'agence de notation Fitch sanctionne le dérapage budgétaire portugais

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)