Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ?

En savoir plus

FOCUS

Pologne : le gouvernement défie l'UE avec ses réformes de la justice

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand méchant zouk" rend hommage à Patrick Saint-Éloi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les marchés prudents après la victoire d'Angela Merkel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le crépuscule d'Angela Merkel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Sénat résiste à la vague Macron"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Enfermer la femme, c'est s'emprisonner soi-même"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Tajani : "Le référendum catalan est illégal"

En savoir plus

Amériques

Les agents de sécurité de Netanyahou "égarent" leurs pistolets à New York

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/07/2010

Quatre pistolets appartenant aux agents de sécurité de Benjamin Netanyahou ont mystérieusement disparu lors de la visite aux Etats-Unis du Premier ministre israélien. Ils auraient été volés après avoir été égarés lors de leur acheminement en soute.

AFP - Quatre pistolets appartenant aux agents responsables de la sécurité du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui effectue une visite aux Etats-Unis auraient été volés après avoir été égarés à l'aéroport de New York, selon la police citée par la chaîne NBC.

Les quatre pistolets, des Glock 9 mm, avaient été déposés dans un bagage enregistré à l'aéroport international John F. Kennedy de New York afin d'être placés à bord d'un vol à destination de Washington où se trouvait mardi M. Netanyahu.

Mais, suite à une erreur, le bagage a été envoyé à Los Angeles, où les pistolets n'ont pas été retrouvés. La police a indiqué qu'ils auraient été volés, a rapporté mardi la chaîne de télévision NBC.

Selon une source citée par NBC, les pistolets auraient été contrôlés à l'aéroport de New York par des agents de l'administration américaine de la sécurité des transports (TSA), qui les auraient laissés partir pour Washington.

La compagnie American Airlines n'a donné aucun détail sur l'incident.

"Dans les cas liés à la sécurité, nous autorisons les forces de l'ordre à prendre en charge les choses et nous nous abstenons de faire des commentaires publics, afin de ne pas entraver l'enquête", a déclaré un porte-parole de la compagnie aérienne Tim Wagner, cité par NBC.

Après avoir rencontré le président américain Barack Obama mardi à Washington, M. Netanyahu devait se rendre mercredi à New York pour rencontrer le chef de l'ONU Ban Ki-moon.
 

Première publication : 07/07/2010

COMMENTAIRE(S)