Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Macron prêt à autoriser "toutes les entreprises" à déroger aux 35 heures

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un ministre sri-lankais entame une grève de la faim devant les locaux de l'ONU

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/07/2010

En réponse à la création d'un groupe d'experts de l'ONU chargé d'étudier les cas de violations des droits de l'Homme lors de la dernière guerre civile, le ministre Wimal Weerawansa a entamé une grève de la faim pour protéger l'honneur de l'armée.

AFP - Un ministre sri-lankais a déclaré jeudi avoir entamé une grève de la faim devant les locaux de l'ONU à Colombo pour protester contre la création d'un groupe d'experts chargé d'étudier les allégations de violations des droits de l'homme lors des derniers mois de la guerre civile.

Le ministre du Logement Wimal Weerawansa qui a appelé à plusieurs manifestations de protestation cette semaine devant les bureaux de l'ONU, s'est déclaré prêt à se laisser mourir de faim pour protéger l'honneur de l'armée ayant défait en mai 2009 la rébellion des Tigres tamouls.

Selon l'ONU, entre 80.000 et 100.000 personnes sont mortes au cours du conflit, et 7.000 civils tamouls ont été tués lors des derniers mois de cette guerre civile.

Le groupe d'experts est "un projet de l'ONU pour traduire notre armée devant un tribunal pour crimes de guerre", a déclaré le ministre devant des dizaines de sympathisants.

"Le principal objectif du comité de l'ONU est de traduire notre patrie devant un tribunal pour crimes de guerre. Nous ne laisserons pas cela se produire", a-t-il ajouté, appelant la population à manifester dans toute l'île pour pousser le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon à dissoudre le groupe de trois experts récemment constitué.

Ban Ki-moon a nommé le mois dernier ces experts pour le conseiller sur la question des responsabilités relatives aux allégations de violations des droits de l'homme et du droit humanitaire international durant les derniers mois du conflit.

Cette décision a suscité le fort mécontentement du gouvernement sri-lankais, qui a refusé de coopérer.

Mardi, environ 1.500 manifestants pro-gouvernementaux ont bloqué pendant sept heures l'accès aux locaux de l'ONU à Colombo et mercredi, des centaines de personnes se sont de nouveau rassemblées devant les bureaux des Nations unies.

A New York, les Nations Unies ont fait connaître mardi leur "vive objection" à ces mouvements de protestation.

Le 18 mai 2009, le gouvernement sri-lankais avait proclamé la victoire militaire contre les Tigres tamouls qui réclament depuis 1972 un territoire indépendant.
 

Première publication : 08/07/2010

  • SRI LANKA

    L'ONU authentifie une vidéo montrant des exécutions sommaires de Tamouls

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)