Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

  • En direct : 23,25 % de participation en Algérie à 14 heures

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

Amériques

Nouveau revers pour la Maison Blanche après l'annulation du moratoire sur les forages offshore

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/07/2010

Une cour d'appel de La Nouvelle-Orléans (Louisiane) a rejeté l'appel de l'administration Obama sur l'annulation d'un moratoire de six mois mis en place dans la foulée de la marée noire qui touche le golfe du Mexique.

REUTERS - Une cour d'appel de La Nouvelle-Orléans a rejeté jeudi la demande de l'administration Obama de suspendre la décision de justice annulant un moratoire de six mois sur les forages pétroliers en eau profonde instauré par la Maison blanche dans la foulée de la marée noire du golfe du Mexique.

Cette décision est un nouveau revers pour la Maison blanche, qui avait initialement interdit les forages en eau profonde pour un semestre, le temps d'enquêter sur les causes de l'explosion d'une plate-forme pétrolière le 20 avril dans le golfe du Mexique, à l'origine de la marée noire actuelle.

Un juge de La Nouvelle-Orléans, Martin Feldman, avait annulé le 22 juin le moratoire décrété par l'administration Obama, qui avait aussitôt annoncé son intention de faire appel. Le magistrat avait jugé le moratoire trop large et trop arbitraire car, à ses yeux, il ne prenait pas en compte l'impact économique que la mesure aurait sur l'industrie et les populations.

Le département de l'Intérieur a réaffirmé jeudi qu'il allait prononcer un nouveau moratoire sur les forages en eau profonde, en réaction à la décision de la cour d'appel. Il n'a pas donné de date d'annonce de ce nouveau moratoire.

"Au vu de ce que nous avons appris depuis la marée noire, il est de plus en plus évident que les compagnies (pétrolières) n'ont peut-être pas les moyens suffisants pour faire face à une marée noire. Par conséquent, et comme le secrétaire (à l'Intérieur) l'a déjà dit, il va décider d'un nouveau moratoire", a déclaré Kendra Barkoff, porte-parole du département de l'Intérieur.

La décision du département de l'Intérieur risque fort de déclencher une nouvelle bataille juridique.

Première publication : 09/07/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Le Congrès accuse BP d'avoir sciemment sous-évalué les risques

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama redouble d'activisme sur le front de la marée noire

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama annonce un réexamen des procédures de forage pétrolier

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)