Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

Une enquête sur les dessous de la guerre économique et de l’hyper concurrence. Un samedi sur deux, à 14h15.

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Dernière modification : 16/07/2010

Compétition : faut-il protéger le terroir français?

Au temps de la Gabelle, l’or blanc était un vrai enjeu commercial. Et l’histoire se poursuit. Depuis quelques temps les paludiers de Guérande livrent une guerre économique avec les coréens du sud. Nous sommes allés en Loire-Atlantique mener l’enquête.

La petite cité fortifiée sur la côte d’amour est un fief en apparence paisible. En réalité, elle est le théâtre d’une sévère bataille d’intelligence économique contre la concurrence coréenne. Non pas que les paludiers veillent jalousement sur le secret d’un sel récolté depuis des siècles selon les mêmes principes ancestraux, mais ils estiment avoir été abusés. Lorsqu’en 1993 une délégation de sud coréens arrive à Guérande pour demander à recevoir les enseignements des paludiers, ils sont accueillis à bras ouverts. Les agriculteurs français se montrent magnanimes. Il faut dire que c’est une belle aubaine : les coréens leur font miroiter des marchés dans le sud-est asiatique. Mais quelques années après, les guérandais apprennent que, sous couvert d’une obscure raison sanitaire, la vente de sel de Guérande est interdite en Corée. Et pire : les coréens commercialisent leur propre sel en copiant l’emballage et le design des produits de leurs homologues français. Les paludiers se sont trouvé un peu désarçonnés, sans vraiment avoir les moyens de se défendre. Le député-maire de Guérande, Christophe Priou, déplore l’incapacité de l’Union Europe à prendre des décisions pour protéger les produits de terroir qui font la renommée de la France. Le consommateur a de plus en plus de mal à s’y retrouver. Comment reconnaître une moutarde de Dijon d’une moutarde américaine, un cabernet français d’un cabernet californien, un cognac d’un brandy russe ? Impossible de distinguer les contrefaçons parmi les kyrielles de produits vendus dans les étals des supermarchés. L’invité de notre émission, Jean-Louis Buër directeur de l’INAO (Institut national des appellations d’origine) explique que le sel de Guérande ne bénéficie pas de l’AOC (Appellation d’origine contrôlée). Ce label ne peut être délivré qu’à un produit alimentaire et non à un produit minier ! Mais il assure qu’il recevra bientôt la norme IGP (Indication géographique protégée). En attendant les producteurs vont devoir se prémunir pour faire face à cette nouvelle forme de compétition économique.

Par Hermine MAUZÉ

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/01/2015 Défense

Ventes d'armes : la formation, un atout de poids

Dans le secteur très compétitif de l'industrie de défense, il ne suffit pas d'avoir les meilleures armes pour gagner des marchés. La formation représente aussi un atout de poids...

En savoir plus

03/01/2015 Développement

Aide au développement : vers plus de patriotisme économique ?

L'aide au développement peut-elle être utilisée à des fins patriotiques ? En temps de crise, tous les moyens semblent bons pour doper la croissance !

En savoir plus

20/12/2014 Gastronomie

Gastronomie, la nouvelle cuisine des affaires étrangères

Avec la "gastrono-diplomatie", les Français, grands amateurs de théorie, se lancent dans un concept inédit...

En savoir plus

06/12/2014 Banque mondiale

Ressources naturelles : haro sur l'Afrique !

Après la carte au trésor de l'écricain Robert Stevenson, voici celle de la Banque mondiale. Surnommée "La Carte à 1 milliard", elle doit permettre de recenser toutes les...

En savoir plus

22/11/2014 États-Unis

THF : des ordinateurs peuvent-ils provoquer une crise financière ?

THF, cela signifie Trading haute fréquence. Mais pour certains le THF est aussi synonyme de danger pour la finance internationale.

En savoir plus