Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Émotion en ligne après la libération de quatre otages français

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Printemps de Bourges, Festival d'Aix en Provence... la musique en festival!

En savoir plus

FOCUS

Washington–Bucarest : un partenariat de plus en plus stratégique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : une élection taillée sur mesure pour Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Moscou accuse les autorités ukrainiennes d'enfreindre l'accord de Genève

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

Sports

Espagnols et Néerlandais espèrent décrocher leur première couronne mondiale

©

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/07/2010

L'Espagne et les Pays-Bas s'affrontent, ce dimanche, en finale de la première Coupe du monde organisée en terre africaine. L'une et l'autre rêvent de décrocher leur premier titre mondial.

AFP - L'Espagne et les Pays-Bas, pavoisées aux couleurs de leur équipe nationale, retenaient leur souffle dimanche en début d'après-midi, à quelques heures de la finale du Mondial-2010 à Johannesburg, attendue par 3 milliards de téléspectateurs à partir de 20h30 (18h30 GMT).

"Madrid s'est levée très tôt pour ce jour de finale"

Dans les deux pays, où les supporteurs rêvent d'un premier titre mondial, des écrans géants ont été installés dans les principales villes pour suivre la retransmission.

Aux Pays-Bas, des dizaines de milliers de supporteurs, vêtus de Orange, sont attendus dans la soirée à Amsterdam sur le Museumplein, un vaste terre-plein où a été installé le plus grand écran géant mobile d'Europe, d'une superficie de 88 mètres carrés.

Des écrans géants ont également été installés à Rotterdam, deuxième ville du pays, ou encore à Utrecht (centre), où la rencontre devait être retransmise en périphérie, pour éviter tout risque de débordements autour des bars du centre.

En Espagne, la fièvre a gagné toutes les villes, y compris Barcelone "la Catalane", où un écran géant a été installé sur la Place d'Espagne: 50.000 personnes sont attendues pour la soirée. Des drapeaux espagnols ont commencé à apparaître sur les balcons.

A Pampelune (nord), les traditionnelles fêtes de la San Fermin, avec leurs célèbres lâchers de taureaux, se mettent elles aussi à la fièvre rouge, mais plus discrètement. Un écran géant a été installé dans le centre ville, mais les drapeaux et maillots espagnols restaient rares dans cette région de Navarre marquée par le nationalisme et l'identité basque.

Ambiance festive dans les rues de Madrid avant la finale

"Pression" sur Mandela

A Johannesburg, les supporteurs ont été renforcés par l'arrivée de contingents en provenance d'Europe.

Trois avions transportant au total 1100 fanatiques des Néerlandais ont décollé samedi soir d'Amsterdam. Ces supporteurs de dernière minute ont déboursé au total 1700 euros pour le transport, deux nuits d'hôtel et le précieux billet d'entrée au stade de Soccer City, qui sera comble (84.490 spectateurs).

Au total, le président de l'Association des supporteurs néerlandais estime que 20.000 fans orange auront trouvé place dans les tribunes.

Côté espagnol, six avions supplémentaires ont acheminé depuis vendredi environ 1700 supporteurs supplémentaires pour rejoindre la marée "rouge et jaune", avec des forfaits compris entre 2590 et 2990 euros par personne.

La famille royale espagnole sera représentée par la reine Sofia et son fils, le prince héritier Felipe, qui croiseront le prince héritier des Pays-Bas Willem-Alexander et son épouse Maxima. Ils côtoieront dix-sept chefs d'Etat africains ainsi que de nombreuses stars.

En revanche, la présence de l'icône de la lutte contre l'apartheid, Nelson Mandela, affaibli par le poids des années, restait incertaine à la mi-journée. Son petit-fils Nkosi Zwelivelile Mandela a appelé la Fifa à arrêter de mettre la "pression" sur le premier président noir d'Afrique du Sud.

"Il revient à la famille et à lui-même de prendre cette décision", a-t-il précisé, ajoutant que son grand-père était trop âgé pour rester au stade le soir. "Il se couche en général vers 19H30, 20H30", a-t-il indiqué à l'AFP.

La rencontre sera précédée à 18h30 (16h30 GMT) par une courte cérémonie de clôture, au cours de laquelle la star colombienne Shakira partagera la scène avec des éléphants et des hippopotames factices.

Première publication : 11/07/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Pays-Bas contre Espagne, le duel des faux jumeaux

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Les plus grosses arnaques du Mondial sud-africain

    En savoir plus

  • La Coupe du monde FIFA 2010

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)