Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Sports

Espagnols et Néerlandais espèrent décrocher leur première couronne mondiale

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/07/2010

L'Espagne et les Pays-Bas s'affrontent, ce dimanche, en finale de la première Coupe du monde organisée en terre africaine. L'une et l'autre rêvent de décrocher leur premier titre mondial.

AFP - L'Espagne et les Pays-Bas, pavoisées aux couleurs de leur équipe nationale, retenaient leur souffle dimanche en début d'après-midi, à quelques heures de la finale du Mondial-2010 à Johannesburg, attendue par 3 milliards de téléspectateurs à partir de 20h30 (18h30 GMT).

"Madrid s'est levée très tôt pour ce jour de finale"

Dans les deux pays, où les supporteurs rêvent d'un premier titre mondial, des écrans géants ont été installés dans les principales villes pour suivre la retransmission.

Aux Pays-Bas, des dizaines de milliers de supporteurs, vêtus de Orange, sont attendus dans la soirée à Amsterdam sur le Museumplein, un vaste terre-plein où a été installé le plus grand écran géant mobile d'Europe, d'une superficie de 88 mètres carrés.

Des écrans géants ont également été installés à Rotterdam, deuxième ville du pays, ou encore à Utrecht (centre), où la rencontre devait être retransmise en périphérie, pour éviter tout risque de débordements autour des bars du centre.

En Espagne, la fièvre a gagné toutes les villes, y compris Barcelone "la Catalane", où un écran géant a été installé sur la Place d'Espagne: 50.000 personnes sont attendues pour la soirée. Des drapeaux espagnols ont commencé à apparaître sur les balcons.

A Pampelune (nord), les traditionnelles fêtes de la San Fermin, avec leurs célèbres lâchers de taureaux, se mettent elles aussi à la fièvre rouge, mais plus discrètement. Un écran géant a été installé dans le centre ville, mais les drapeaux et maillots espagnols restaient rares dans cette région de Navarre marquée par le nationalisme et l'identité basque.

Ambiance festive dans les rues de Madrid avant la finale

"Pression" sur Mandela

A Johannesburg, les supporteurs ont été renforcés par l'arrivée de contingents en provenance d'Europe.

Trois avions transportant au total 1100 fanatiques des Néerlandais ont décollé samedi soir d'Amsterdam. Ces supporteurs de dernière minute ont déboursé au total 1700 euros pour le transport, deux nuits d'hôtel et le précieux billet d'entrée au stade de Soccer City, qui sera comble (84.490 spectateurs).

Au total, le président de l'Association des supporteurs néerlandais estime que 20.000 fans orange auront trouvé place dans les tribunes.

Côté espagnol, six avions supplémentaires ont acheminé depuis vendredi environ 1700 supporteurs supplémentaires pour rejoindre la marée "rouge et jaune", avec des forfaits compris entre 2590 et 2990 euros par personne.

La famille royale espagnole sera représentée par la reine Sofia et son fils, le prince héritier Felipe, qui croiseront le prince héritier des Pays-Bas Willem-Alexander et son épouse Maxima. Ils côtoieront dix-sept chefs d'Etat africains ainsi que de nombreuses stars.

En revanche, la présence de l'icône de la lutte contre l'apartheid, Nelson Mandela, affaibli par le poids des années, restait incertaine à la mi-journée. Son petit-fils Nkosi Zwelivelile Mandela a appelé la Fifa à arrêter de mettre la "pression" sur le premier président noir d'Afrique du Sud.

"Il revient à la famille et à lui-même de prendre cette décision", a-t-il précisé, ajoutant que son grand-père était trop âgé pour rester au stade le soir. "Il se couche en général vers 19H30, 20H30", a-t-il indiqué à l'AFP.

La rencontre sera précédée à 18h30 (16h30 GMT) par une courte cérémonie de clôture, au cours de laquelle la star colombienne Shakira partagera la scène avec des éléphants et des hippopotames factices.

Première publication : 11/07/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Pays-Bas contre Espagne, le duel des faux jumeaux

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Les plus grosses arnaques du Mondial sud-africain

    En savoir plus

  • La Coupe du monde FIFA 2010

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)