Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Sports

Schleck s'impose à Avoriaz, Armstrong relégué à plus de 11 minutes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/07/2010

Le Luxembourgeois Andy Schleck a remporté la première grande étape de montagne du Tour 2010, dont la principale victime n'est autre que Lance Armstrong, tombé à deux reprises. L'Australien Cadel Evans s'empare du maillot jaune.

REUTERS - Le Luxembourgeois Andy Schleck a remporté dimanche la première étape alpestre du Tour de France dont l’arrivée a été jugée à 1.796 mètres d’altitude dans la station de Morzine-Avoriaz.

Les coureurs en montagne sont-ils poussifs ou explosifs ? Explications

L’Espagnol Samuel Sanchez a pris la deuxième place. L’Australien Cadel Evans, sixième sur la ligne, s’empare du maillot jaune avec 20 secondes d’avance sur Schleck et une minute et une seconde sur l’Espagnol Alberto Contador, cinquième de l’étape.

Victime de deux chutes, incapable de suivre le rythme du peloton, l’Américain Lance Armstrong a été la principale victime de la journée.

Il termine avec près de 12 minutes de retard sur la tête de la course et les principaux favoris du Tour Contador, Evans et Schleck.

Le Français Sylvain Chavanel a lui aussi flanché et a perdu le maillot jaune qu’il n’aura porté qu’une journée comme après sa victoire dans la deuxième étape, Bruxelles-Spa, lundi.

La course longue de 189 km parcourus sous une chaleur de plus de 30 degrés s’est décantée dans le col de La Ramaz, première ascension de première catégorie du Tour 2010 et avant-dernière difficulté de la journée, dont certaines pentes atteignent 10%.

Le cauchemar de Lance Armstrong avait commencé bien avant, dès le 7e km lorsqu’il a été pris dans une chute d’une dizaine de coureurs avec Cadel Evans, et le Français Jérôme Pineau, porteur du maillot du meilleur grimpeur.

Première pour Schleck

L’incident a semblé sans gravité mais l’Américain a été victime d’une chute plus lourde dans un virage, après un rond-point, à l’approche du col de la Ramaz.

L’ascension a fait des dégâts en queue de peloton. Pineau a fait partie des lâchés. Armstrong et Chavanel aussi.

Le groupe de sept coureurs qui avaient animé la tête de course a fondu à trois coureurs, le Néerlandais Koos Moerenhout (Rabobank), le Français Amaël Moinard (Cofidis) et le Belge Mario Aert (Omega Pharma-Lotto).

Au sommet de la Ramaz, ils avaient un peu plus de deux minutes d’avance sur le peloton des favoris conduit par l’équipe Astana, un peu plus de trois sur le groupe Armstrong et près de cinq sur Chavanel.

Armstrong a ensuite été victime d’un troisième incident lors d’un ravitaillement où il a été coincé par la chute de deux coureurs d’Euskalte-Euzkadi et a encore perdu du terrain.

A l’attaque de la montée d’Avoriaz, longue de 13 km avec des virages en épingle à cheveu avec des poucentages de 6 à 8%, les trois avaient encore un peu plus d’une minute d’avance sur le peloton des favoris.

Moinard a été le dernier des trois échappés à se faire reprendre par le petit groupe des favoris à 5 km de l’arrivée.

La bagarre attendue entre Contador, Evans et Schleck n’a eu lieu que dans le dernier kilomètre et c’est Schleck qui avait le plus de réserves et a arraché sa première victoire d’étape dans le Tour.

Lundi sera une journée de repos avant une nouvelle étape alpestre entre Morzine-Avoriaz et Saint-Jean-de-Maurienne, mardi.

Première publication : 11/07/2010

  • TOUR DE FRANCE

    Sylvain Chavanel remporte sa deuxième victoire d'étape et reprend le maillot jaune

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Mark Cavendish double la mise

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Cavendish s'impose au sprint dans la 5e étape, Cancellara reste en jaune

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)