Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

Amériques

Al-Qaïda dans la péninsule arabique veut la tête de la caricaturiste américaine Molly Norris

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 12/07/2010

Sur Internet, le prédicateur yéménite Anwar al-Awlaki appelle au meurtre de la dessinatrice américaine Molly Norris, qu'il considère comme l'instigatrice d'un concours de caricatures de Mahomet sur Facebook.

La caricaturiste américaine Molly Norris est devenue, ce week-end, une femme à abattre pour les islamistes radicaux du monde entier. Elle "devrait être l’une des principales cibles à assassiner", affirme le prédicateur yéménite né aux États-Unis Anwar al-Awlaki dans une interview accordée à Inspire, le premier magazine en ligne anglophone de la nébuleuse Al-Qaïda.

Relevé par l’observatoire américain des mouvements jihadistes SITE, cet appel au meurtre a conduit le FBI a avertir la dessinatrice qu'elle devait "prendre la menace très au sérieux". Molly Norris est devenue célèbre en avril dernier, lorsqu'elle a proposé dans une caricature que la date du 20 mai soit proclamée "Journée durant laquelle tout le monde dessine Mahomet" ("Everybody Draw Mohammed Day"). Reprise par les internautes, l'idée a fait florès sur la Toile, et notamment sur Facebook, à tel point que le Pakistan a décidé de bloquer le célèbre réseau social pendant une dizaine de jours au mois de mai.

Pour beaucoup, Molly Norris était à l’origine du mouvement, ce dont celle-ci s’est défendue. Sur son blog, la dessinatrice a expliqué avoir lancé l’idée comme une blague et n’avoir jamais voulu que l’initiative aboutisse.

"Everybody Draw Mohammed Day"

De cette volte-face, Anwar al-Awlaki semble pourtant faire peu de cas. Considéré par les services du contre-terrorisme américain comme un personnage-clé d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), le prédicateur va même plus loin. "Le grand nombre de participants [à cette journée] nous facilite la tâche car il y a ainsi beaucoup de cibles [désignées]", affirme-t-il. Dans l’interview, celui-ci légitime encore le meurtre de "tout ressortissant occidental", l'"Everybody Draw Mohammed Day" ayant une "base légale dans le monde occidental".

L'intervention d'Anwar al-Awlaki dans le magazine Inspire, apparu en ligne pour la première fois à la fin juin, rend par ailleurs plus crédible la thèse de son authenticité. À l'époque, une erreur technique lors de sa mise en ligne avait en effet conduit plusieurs spécialistes à penser qu’un tel couac était peu compatible avec l’expertise technologique supposée des réseaux proches d’Al-Qaïda...

Public plus jeune

Cette fois-ci, l’interview a été relayée par plusieurs réseaux islamistes radicaux, notamment dans des "communiqués d’Al-Qaïda au Maghreb islamique et de l’État islamique d’Irak", rapporte SITE. La démarche consistant à viser directement des personnes impliquées dans les réseaux sociaux confirme également le but recherché par Inspire, à savoir : toucher un public jeune et particulièrement sensible aux évolutions des nouveaux médias dans les pays anglo-saxons.

En attendant, le site personnel de Molly Norris a été remplacé par une page "site en construction", tandis que certains de ses voisins ont indiqué au New York Daily avoir constaté une présence accrue des forces de police autour de son domicile au cours du week-end.

Première publication : 12/07/2010

COMMENTAIRE(S)