Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

L'armée reconnaît des "erreurs" dans l'attaque de la flottille humanitaire

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2010

L'opération militaire israélienne contre la flottille humanitaire à destination de Gaza est entâchée d'"erreurs", selon une enquête interne de Tsahal. Le rapport exclut cependant le lancement d'une procédure judiciaire.

AFP - L'armée israélienne a reconnu lundi des "erreurs à un échelon relativement supérieur" lors de la planification et l'exécution de l'assaut contre la flottille humanitaire pour Gaza, qui a fait neuf morts fin mai, selon les conclusions de sa propre enquête interne.

Toutefois, l'enquête de l'armée n'a pas relevé de négligences susceptibles de poursuites judiciaires.

"Des erreurs ont été faites dans le processus de décision, y compris à un échelon relativement supérieur, qui ont contribué à un résultat que nous n'avions pas souhaité", a expliqué devant les journalistes le général de réserve Giora Eiland.

"Lors de cette enquête, nous avons découvert qu'il y avait eu des erreurs professionnelles concernant à la fois la collecte de renseignements et le processus de décision", a déploré le général Eiland.

"Nous sommes aussi parvenus à des conclusions très positives, en particulier sur la conduite courageuse et très professionnelle des commandos israéliens. Ils ont seulement utilisé la force quand leur vie était en péril immédiat", a-t-il souligné.

Ce haut gradé avait été chargé le mois dernier d'enquêter sur le déroulement de l'opération de la marine israélienne le 31 mai dernier contre une flottille d'aide internationale qui tentait de forcer le blocus de la bande de Gaza, et d'en tirer les leçons.

La commission militaire comprenait le général Eiland, deux autres généraux de réserve, un colonel de réserve de la marine et une haute personnalité du ministère de la Défense.

Les affrontements sur le navire amiral de la "Flottille de la liberté", le ferry turc Mavi Marmara, ont entraîné la mort de neuf militants pro-palestiniens turcs, et soulevé de nombreuses protestations et condamnations dans le monde.

Outre celle de l'armée, deux autres enquêtes israéliennes sont en cours. Une "commission publique indépendante" comprenant deux observateurs étrangers travaille sur les aspects juridiques, tandis que le contrôleur de l'Etat a annoncé le 15 juin l'ouverture de sa propre enquête.

Israël s'est vigoureusement opposé à la création d'une commission d'enquête internationale.

L'Etat hébreu est actuellement confronté à une nouvelle tentative visant à briser le blocus maritime de la bande de Gaza.

Parti de Grèce, un bateau affrété par une association libyenne et chargé d'aide humanitaire fait route vers le petit territoire palestinien.

A la suite de l'incident du 31 mai, Israël a allégé son strict blocus contre Gaza en vigueur depuis la prise de contrôle du territoire par le mouvement islamiste palestinien Hamas en juin 2007.

Première publication : 12/07/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Israël va mener sa propre enquête sur l'abordage sanglant de la flottille

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Les militants de la flottille accueillis en héros à Istanbul

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Après l'assaut de la flottille humanitaire, deux versions des faits s'opposent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)