Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

Moyen-orient

L'armée reconnaît des "erreurs" dans l'attaque de la flottille humanitaire

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2010

L'opération militaire israélienne contre la flottille humanitaire à destination de Gaza est entâchée d'"erreurs", selon une enquête interne de Tsahal. Le rapport exclut cependant le lancement d'une procédure judiciaire.

AFP - L'armée israélienne a reconnu lundi des "erreurs à un échelon relativement supérieur" lors de la planification et l'exécution de l'assaut contre la flottille humanitaire pour Gaza, qui a fait neuf morts fin mai, selon les conclusions de sa propre enquête interne.

Toutefois, l'enquête de l'armée n'a pas relevé de négligences susceptibles de poursuites judiciaires.

"Des erreurs ont été faites dans le processus de décision, y compris à un échelon relativement supérieur, qui ont contribué à un résultat que nous n'avions pas souhaité", a expliqué devant les journalistes le général de réserve Giora Eiland.

"Lors de cette enquête, nous avons découvert qu'il y avait eu des erreurs professionnelles concernant à la fois la collecte de renseignements et le processus de décision", a déploré le général Eiland.

"Nous sommes aussi parvenus à des conclusions très positives, en particulier sur la conduite courageuse et très professionnelle des commandos israéliens. Ils ont seulement utilisé la force quand leur vie était en péril immédiat", a-t-il souligné.

Ce haut gradé avait été chargé le mois dernier d'enquêter sur le déroulement de l'opération de la marine israélienne le 31 mai dernier contre une flottille d'aide internationale qui tentait de forcer le blocus de la bande de Gaza, et d'en tirer les leçons.

La commission militaire comprenait le général Eiland, deux autres généraux de réserve, un colonel de réserve de la marine et une haute personnalité du ministère de la Défense.

Les affrontements sur le navire amiral de la "Flottille de la liberté", le ferry turc Mavi Marmara, ont entraîné la mort de neuf militants pro-palestiniens turcs, et soulevé de nombreuses protestations et condamnations dans le monde.

Outre celle de l'armée, deux autres enquêtes israéliennes sont en cours. Une "commission publique indépendante" comprenant deux observateurs étrangers travaille sur les aspects juridiques, tandis que le contrôleur de l'Etat a annoncé le 15 juin l'ouverture de sa propre enquête.

Israël s'est vigoureusement opposé à la création d'une commission d'enquête internationale.

L'Etat hébreu est actuellement confronté à une nouvelle tentative visant à briser le blocus maritime de la bande de Gaza.

Parti de Grèce, un bateau affrété par une association libyenne et chargé d'aide humanitaire fait route vers le petit territoire palestinien.

A la suite de l'incident du 31 mai, Israël a allégé son strict blocus contre Gaza en vigueur depuis la prise de contrôle du territoire par le mouvement islamiste palestinien Hamas en juin 2007.

Première publication : 12/07/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Israël va mener sa propre enquête sur l'abordage sanglant de la flottille

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Les militants de la flottille accueillis en héros à Istanbul

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Après l'assaut de la flottille humanitaire, deux versions des faits s'opposent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)