Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • Les civils visés par la reprise des bombardements à Gaza

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

FRANCE

Après une fausse alerte à la bombe, un vol d'Air France redécolle pour Paris

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/07/2010

A la suite d'une fausse alerte à la bombe, un Boeing 747 d'Air France, assurant la liaison Rio de Janeiro-Paris avec 405 passagers à bord, a fait une escale forcée à Recife dans la nuit de samedi à dimanche avant de repartir pour Paris.

AFP - Le Boeing 747 d'Air France qui a fait une escale forcée dans la nuit de samedi à dimanche à Recife (nord-est du Brésil) à la suite d'une fausse alerte à la bombe, a redécollé pour Paris, a annoncé dimanche soir la compagnie.

Après une inspection poussée, l'avion a décollé à 21H10 locales (00H10 GMT) et devait atterrir lundi à l'aéroport de Roissy, près de Paris, à 10H50 locales (08H50 GMT).

Il a à son bord 405 passagers et "un nouvel équipage venu de Paris", en principe de 18 membres, a déclaré à l'AFP un porte-parole d'Air France à Sao Paulo.

Après une fausse alerte à la bombe au-dessus de l'Atlantique, le commandant de bord avait décidé d'atterrir à Recife pour procéder à l'inspection de l'avion. Les passagers avaient été tous débarqués avant une inspection qui s'est conclue sans qu'aucun engin explosif ne soit découvert, selon Air France. L'aéroport international de Gurapes, à Recife, avait été fermé pendant une demi-heure et l'avion parqué sur une aire isolée.

C'est sur ce même trajet Rio-Paris qu'un Airbus A330 d'Air France s'est abîmé le 1er juin 2009, en plein Atlantique au large de Recife, avec 216 passagers et 12 membres d'équipage. En dépit de plusieurs campagnes de recherche, l'appareil n'a toujours pas été retrouvé et l'accident est resté inexpliqué.

Première publication : 12/07/2010

COMMENTAIRE(S)